"Ghlin peut accueillir la protection civile dès demain", selon Pascal Lafosse

La Province de Hainaut a racheté l'ex-caserne pour y développer un centre pluri-disciplinaire lié aux métiers de la sécurité.

Ugo Petropoulos
"Ghlin peut accueillir la protection civile dès demain", selon Pascal Lafosse
©D.R.
Les accidents survenus la semaine écoulée sur l’autoroute E19 à hauteur de Mons ont à nouveau relancé le débat sur la réforme de la protection civile par Jan Jambon, qui a engendré la fermeture de quatre des six casernes du pays, dont celle de Ghlin. Suite aux délais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité