Cultiver un potager sans voir, le défi réussi au quotidien des aveugles de Ghlin

Un potager adapté pour des personnes déficientes visuelles et aveugles.

Andreea Calancea (St.)
Cultiver un potager sans voir, le défi réussi au quotidien des aveugles de Ghlin
©D.R.

C’est un projet inédit d’agriculture sociale et de maraîchage a été présenté par Domenica Butera, la directrice des Ateliers de Mons. L’entreprise s’est lancé le défi d’aménager un potager de trois serres adaptées pour permettre à des personnes déficientes visuelles et aveugles d’y cultiver des légumes de saison.

L'objectif est de proposer à des personnes non-voyantes et porteuses d'un handicap un emploi lui étant adapté. "Nos légumes sont cultivés par des personnes qui, même si elles ont perdu le sens de la vue, des capacités motrices ou des compétences cognitives, n'ont pas perdu le sens des choses", confie Domenica Butera. "Ces personnes sont déterminées à cultiver des légumes issus d'une filière respectueuse de l'environnement et des hommes."

Pour ce faire, des adaptations spécifiques ont été pensées avec des ergothérapeutes comme l’installation de mains-guides, la création d’espaces de circulation larges, l’aménagement de revêtements de sol différents selon les zones de travail, le placement d’une signalétique en braille et en grands caractères. L’ensemble d’outils permet à une personne non ou malvoyante de se déplacer et de se repérer facilement dans les cultures.

Le projet d'agriculture sociale vise différents objectifs qui permettront de travailler en collaboration étroite avec les pôles d'activité de l'association Les Amis des Aveugles. "Notre premier objectif est de proposer à des personnes porteuses d'un handicap un emploi qu'elles peuvent exercer en toute sécurité et dans le respect de leurs besoins respectifs", ajoute la directrice des Ateliers de Mons.

Par ailleurs, il est prévu de rendre la zone adaptée pour permettre de suivre des ateliers thérapeutiques aux bénéficiaires non ou malvoyants des Amis des Aveugles. Ils apprendront les méthodes et outils spécifiques pour jardiner chez eux en toute autonomie. C’est aussi une occasion unique de donner accès au travail de la terre aux résidents du Service Résidentiel pour Adultes de l’association sous la forme d’ateliers pédagogiques.

Cultiver un potager sans voir, le défi réussi au quotidien des aveugles de Ghlin
©D.R.

Les légumes seront proposés à la cuisine de collectivité de l’association qui produit elle-même les repas de ses nombreux résidents. Les légumes seront mis en vente, chaque jeudi, en fonction des récoltes de la semaine. Les légumes sont disponibles à la vente tous les jeudis, de 14h à 18h, dans un local aménagé aux Ateliers de Mons situés rue de la Barrière, 37 à 7011 Ghlin.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be