La police de Mons souhaite “une ducasse sans casse”

Un dispositif policier important sera mis en place durant les festivités du Doudou.

Ugo Petropoulos
La police de Mons souhaite “une ducasse sans casse”
©U.P.

Finis les contrôles liés au couvre-feu et autres mesures sanitaires, la police a retrouvé ses missions habituelles de maintien de l'ordre. À Mons, pendant deux semaines, la police locale se replongera dans le cadre si particulier des festivités du Doudou, avec un objectif : avoir "une ducasse sans casse."

"Un postulat simple, mais compliqué à mettre en place", selon le chef de corps Jean-Hubert Nicolay, dont les effectifs vont redécouvrir le rythme si particulier lié au Doudou. Pour y parvenir, un dispositif de sécurité sera décliné selon les besoins journaliers dès le lundi 6 juin jusqu'au 19 juin. "Une semaine de ducasse, ce sont 1 660 prestations policières honorées", précise le chef de corps. Elles le seront par la zone de police Mons-Quévy et des renforts provenant d'une vingtaine de zones locales, de la police fédérale et de la police judiciaire.

Ces dernières enverront des appuis spécifiques comme des équipes spécialisées en techniques d’arrestation, en technique de preuve pour détection d’infraction, d’incidents potentiels, d’agents spécialisés pour la détection d’agissements à risque… La gendarmerie française consolidera également l’effectif pour faciliter le contact avec les autorités françaises en cas de problème avec des ressortissants d’outre-Quévrain. Un poste de commandement intégré sera opérationnel, réunissant pompiers, services de secours et de police. Il permettra de rapidement déclencher le plan d’urgence si nécessaire.

Sur le plan matériel, la police disposera de 24 caméras urbaines complétées par trois caméras supplémentaires et 38 policiers équipés de bodycams dans chaque section de la ville. Enfin, suite au drame de Strépy, une attention particulière sera portée sur le dispositif anti intrusion qui cadenassera les zones piétonnes : gros sacs, barrières urchins, blocs de béton et pitagones entraveront plus que jamais les accès.

Plusieurs interdictions

Au sein du périmètre de la ducasse, les sacs à dos volumineux seront interdits. "Il ne faut pas oublier la menace terroriste", rappelle le chef de corps. Le baromètre corona nous a effectivement fait oublier qu'il existait un certain Organe de coordination pour l'analyse de la menace qui nous place toujours en niveau 2. Autre interdiction : la détention de cocktails maison à base d'alcools forts et autres, pour lutter contre le phénomène de "binge drinking". "Ces boissons illicites seront détruites sur-le-champ en cas de découverte." Durant la ducasse, la police de Mons recommande aux visiteurs de suivre sa page Facebook, où toute information utile sera répercutée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be