Hyon: François Collette tente de faire modifier le plan de secteur, sans succès

Le conseiller d'opposition avait déposé une motion pour prévenir tout projet de construction sur un terrain.

G.La
Hyon: François Collette tente de faire modifier le plan de secteur, sans succès
©YOUTUBE

Les cités lacustres, avenir de l'habitat à Hyon? Ces cabines sur pilotis étaient typiques des Ménapiens, peuple germanique qui vivait dans les marécages de la Gaule antique. Si François Collette y fait référence, c'est parce qu'il a tenté en vain de faire modifier le plan de secteur à Hyon.

Le conseiller Mons en Mieux avait en effet déposé une motion en ce sens. À l'origine de sa démarche, un projet de construction unifamiliale sur un petit terrain de la rue Maurice Flament. "Ce projet a soulevé un tollé dans le voisinage, car il constitue un coup de poing dans le paysage. En effet, la configuration du terrain est de 7m50 de large en façade. Il est donc impossible de respecter les indications du guide d'urbanisme et d'avoir un habitat rural long et bas. Le projet présenté est haut et étroit, ce qui dénature le paysage."

Mais ce n'est pas tout. Le conseiller d'opposition rappelle aussi que le plan de secteur souffre d'une incongruité et que la parcelle, pourtant définie en zone constructible, risque de se retrouver les pieds dans l'eau. "Le plan de secteur établi selon le projet de l'IDEA en 1983 intègre dans la zone constructible de 50 mètres de profondeur le bief de l'ancien moulin au Bois à une époque où il n'était pas prévu de restaurer le pont barrage du moulin au bois et son alimentation en eau par l'ancien bief", poursuit François Collette. "Il s'impose dès lors de prévoir la modification du plan de secteur pour que de telles inepties urbanistiques n'aient plus de raison d'être."

Le conseiller Mons en Mieux a donc déposé une motion lors du dernier conseil communal pour modifier le plan de secteur. Mais elle a été rejetée par la majorité. L'échevin de l'Urbanisme, Maxime Pourtois, a d'abord signalé que le projet de construction unifamiliale a reçu un avis défavorable de la CCATM. Pour l'heure, la demande de permis étant jugée incomplète, le dossier est en suspens. Mais l'échevin assure que le collège sera attentif au dossier quand il repassera.

De là à modifier le plan de secteur… "Nous pensons qu'il n'est pas opportun que l'opposition à un projet particulier puisse justifier une mesure à portée générale telle que la modification du plan de secteur", réagit Maxime Pourtois. "Nous pensons qu'il existe d'autres alternatives pour cadrer le développement de cette zone, notamment l'analyse rigoureuse de nos différents services."

Motion rejetée donc. Au grand dam de François Collette. "Est-il raisonnable de laisser cette zone constructible, sauf à y construire des cités lacustres? Je regrette qu'il n'y ait pas de mesure appropriée pour régler le problème", conclut le conseiller Mons en Mieux.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be