La Province du Hainaut débloque 4,6 millions d'euros pour se rapprocher de la neutralité énergétique

L'enveloppe va notamment financer divers travaux de rénovation dans des écoles.

G.La
La Province du Hainaut débloque 4,6 millions d'euros pour se rapprocher de la neutralité énergétique
©AVPRESS

Alors que les prix de l'énergie flambent tout autant que la planète, la neutralité énergétique est le graal que tout le monde vise, y compris les pouvoirs publics. La Province du Hainaut ne manque pas à l'appel. Comme beaucoup d'autres institutions, c'est à travers des chantiers de rénovation qu'elle entend alléger son empreinte sur l'environnement et, par la même occasion, ses factures énergétiques.

La politique d'investissement de la Province en témoigne. 4,6 millions d'euros ont été inscrits au budget extraordinaire pour mener des projets destinés à économiser l'énergie tout en améliorant le bien-être dans les écoles.

Plusieurs chantiers ont ainsi été validés par le Conseil provincial. Notamment, le remplacement des menuiseries de l’Institut Charles Deliège à Binche ou de l’Internat de la Haute Ecole Condorcet à Tournai. Au Lycée provincial de Soignies, ce sont les charpentes et toitures qui vont faire peau neuve. Pour des raisons de sécurité, les ascenseurs de l’Académie des métiers de Mons vont également être remplacés. La liste n'est pas exhaustive.

Les écoles ne sont pas les seules cibles des efforts provinciaux. Pour rappel, le Gazomètre de La Louvière s'est vu lui aussi offrir une cure de jouvence. Le chantier entrera bientôt dans sa troisième phase avec la rénovation des façades et l'isolation des toitures.

Notons enfin un projet de taille: la construction d'un nouveau bâtiment à Ath qui rassemblera les institutions actives dans l'agronomie et l'agroalimentaire, à savoir le département Agrosciences et Chimie de la Haute Ecole Hainaut Condorcet, les services agricoles du Crepa/Carah et les laboratoires de Hainaut Analyses actuellement basés à Mons. "Ce regroupement dans des infrastructures adaptées devra permettre des mutualisations, une rationalisation des coûts et une meilleure collaboration entre les différents outils provinciaux au bénéfice notamment des producteurs hainuyers", précise la Province du Hainaut. Une Province qui ne pourra pas mener seule ce projet à bien. Le Conseil a autorisé le lancement des démarches pour obtenir auprès de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles les subsides nécessaires.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be