Food Festival à Mons: La TeamGrosLard passe au cashless pour diminuer les files

L'attente était trop longue lors de la dernière édition à Saint-Ghislain.

G.La
Food Festival à Mons: La TeamGrosLard passe au cashless pour diminuer les files
©Alexis Haulot

Le Food Festival ouvre ses portes ce vendredi à la Place du Parc dès 19h30 et jusque dimanche soir. Pour cette première édition montoise, la TeamGrosLard innove et passe aux paiements cashless.

Victimes de leurs succès et toujours à l'écoute des retours des festivaliers, les organisateurs ont opté pour ce système qui devrait amener un changement considérable. Victime de son succès le Food Festival? Oui, dans la mesure où en quatre éditions, l'événement est monté en grade. Mais cela s'est traduit par des files importantes aux caisses. "L'année passée, à Saint-Ghislain, il y avait 100m de file sur trois caisses, ce qui faisait plus d'une heure d'attente", explique Julien Malaise de la TeamGrosLard. "Les festivaliers nous ont dit que c'était un bémol, et nous avons réfléchi à comment corriger le tir."

La solution tient dans un petit bracelet. "À son arrivée, chaque festivalier recevra un petit bracelet électronique qu'il faudra activer. Il y a des frais d'activation de 3,50€. C'était impossible pour nous de supporter ce coût sous peine de travailler à perte. Mais l'activation du bracelet donne droit à un verre. Une fois que c'est fait, on peut scanner le QR Code du bracelet et le recharger avec son téléphone grâce à l'application Payconiq de Bancontact ou à une autre application de mobile banking qui prend en charge les paiements électroniques. Plus besoin d'aller à la caisse pour avoir des tickets. En fait, les tickets sont sur le téléphone". Finies donc les longues files devant les caisses. Les festivaliers vont pouvoir profiter de la trentaine de foodtrucks sans devoir ronger leur frein. "C'est une solution XL qu'on apporte pour les festivaliers. Beaucoup s'étaient plaints des files l'an dernier. Or, on met à point d'honneur à ce que nos festivaliers soient bien et aient envie de revenir", conclut Julien Malaise.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be