Mons: Le Food Festival de la TeamGrosLard a fait un carton

Des milliers de personnes ont profité de la première édition montoise.

G.La
Mons: Le Food Festival de la TeamGrosLard a fait un carton
©D.R.

Pari gagné pour la TeamGrosLard. Après quatre premières éditions organisées à Saint-Ghislain, la bande de joyeux drilles avait mis sur pied ce week-end une première version montoise de son Food Festival. Et le public a massivement répondu présent pour profiter des food-trucks, des concerts et des nombreuses animations. "Nous n'avons pas fini de tout comptabiliser, mais on a passé le seuil des 15.000 personnes", confie Julien Malaise en plein démontage du site.

Édition montoise et édition record donc. Avec la Place du Parc, la TeamGrosLard a notamment pu compter sur un site presque deux fois plus grand que celui occupé traditionnellement à Saint-Ghislain. "Le site était parfait, à croire que la Place du Parc était faite pour ça. Nous avions bien soigné la décoration avec des éclairages qui donnaient un style guinguette. Ça a beaucoup plu", poursuit Julien Malaise.

Avec un site plus grand, le Food Festival pouvait mettre les bouchées doubles. Une trentaine de foodtrucks étaient ainsi convoqués. De quoi ravir tous les goûts. "Nous avons eu beaucoup de retours positifs sur la variété et la qualité des foodtrucks. Ceux qui s'en occupaient nous ont aussi félicités pour la qualité de l'organisation. Il y en a pour qui c'était une première, et ils nous ont déjà demandé pour revenir. Il y a eu juste deux foodtrucks qui nous ont fait faux bond sans prévenir, mais nous avons pu agencer les choses pour que leur absence ne se remarque pas."

Le Food Festival, c'est un événement familial. Cette édition montoise n'a pas dérogé à la règle. "Nous avions aménagé une grande zone pour les enfants avec des jeux et des animations. Ça a très bien fonctionné aussi. Au niveau des concerts, c'était le top. Il y avait une ambiance de feu, notamment pour le concert de James Deano qui a apprécié le festival."

Pour cette première incursion montoise, la TeamGrosLard est passée au cashless. Sans regret. "Il y avait quelques déçus, parce qu'il y avait 3,50€ de frais d'activation avec un verre offert. Mais ça a bien tourné, c'était beaucoup plus pratique, y compris pour nous à l'organisation. On ne regrette pas d'être passé au cashless. Il n'y avait plus les files que l'on a connues aux caisses. Il y avait quand même de l'attente au bar, malgré le fait qu'on l'avait prévu plus grand. On retient pour la prochaine fois."

Car cette première édition montoise pourrait en appeler d'autres. "Nous avons eu de très bons contacts avec la Ville de Mons qui nous a bien aidés et on les remercie sincèrement. Cette première édition s'est bien déroulée. On espère donc pouvoir remettre le couvert."

En attendant, une chose est sûre, la TeamGrosLard et son Food Festival seront de retour à Saint-Ghislain au mois d'août.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be