Des poissons morts dans l'entité de Mons: "Nous ne sommes pas armés pour faire face à cette sécheresse"

Plusieurs riverains ont contacté la ville afin de trouver des solutions.

E. Brl.
Des poissons morts dans l'entité de Mons: "Nous ne sommes pas armés pour faire face à cette sécheresse"
©Facebook

Rarement la Belgique n’aura connu pareille météo. Avec des températures dépassant régulièrement les 30 degrés, la nature témoigne de sa souffrance : pelouses brûlées, cultures en manque d’eau, points d’eau asséchés… Les exemples ne manquent malheureusement pas. La flore n’est pas la seule à payer ces conditions climatiques extrêmes. En plusieurs endroits de l’entité montoise, des poissons meurent et remontent à la surface, conséquence d’un manque d’eau.

C'est le cas, par exemple, au cœur du parc du Waux-Hall ou du côté de l'étang du Pont Rouge. "Nous avons en effet reçu plusieurs courriers et e-mails de riverains inquiets de la situation", confirme Shahiness Benabdelouhed, porte-parole de la ville de Mons. "Ce qu'il faut savoir, c'est que cette sécheresse est historique et que malheureusement, nous ne sommes pas armés pour y faire face. La nature est plus forte que l'Homme."

Impossible pour la ville d'imaginer remettre à niveau tous les points d'eau asséchés de la commune, qui n'est pas la seule à être concernée par cette problématique. "D'une part, parce que ce n'est pas aussi simple que cela. D'autre part, parce que l'on ne peut pas envisager d'aller remettre des centaines de litres d'eau potable dans les étangs alors qu'une politique de rationalisation de l'eau est menée dans certaines communes. Ce serait indécent." À ce jour, 19 communes ont en effet pris des arrêtés de police de restriction de consommation de l'eau de distribution afin de garantir la continuité de l'approvisionnement. D'autres font l'objet d'une surveillance particulière de la part de la SWDE.

"Nous sommes bien conscients de la problématique et nous sommes, comme les riverains qui nous contactent, catastrophés par les conséquences de cette sécheresse qui nous prouve une fois encore que les changements climatiques sont réels. Mais nous n'avons aucune solution à proposer, nous ne pouvons qu'attendre qu'enfin, la pluie revienne." Ce qui, rassurons-nous, ne devrait plus tarder.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be