Des conteneurs en plastique pour la collecte des papiers/cartons Hygea : "c'est un non-sens écologique, une aberration !"

John Joos estime que ce nouveau système de collecte est contraire aux objectifs recherchés.

Des conteneurs en plastique pour la collecte des papiers/cartons Hygea : "c'est un non-sens écologique, une aberration !"
©Hygea - Tall Guys

Le changement est en ordre de marche sur l’entité montoise. Depuis quelques semaines, des conteneurs destinés à la collecte des papiers et cartons sont livrés aux ménages. Dès le 7 novembre, ceux-ci ne seront donc plus ramassés s’ils se trouvent en dehors de ces nouveaux contenants… En plastique. Un matériau loin d’être « fantastique » et qui suscite quelques réactions, notamment celle de John Joos, conseiller communal indépendant et citoyen montois.

"Le carton est par définition le seul déchet qui n'a pas besoin de contenant", rappelle ce dernier. "Mais on se retrouve à distribuer des contenants en plastique qu'il faudra probablement changer d'ici quelques années. Si on l'instaurait pour les déchets verts, ce serait une chose. Mais pour les cartons, c'est selon moi vraiment choquant. On parle de mieux trier, de préserver l'environnement, mais on choisit un matériau qui pollue énormément."

En matière d'écologie, le conseiller estime qu'Hygea a raté le coche. "Je regrette sincèrement qu'en 2022, la question environnementale ne soit pas davantage prise en compte. Si je peux entendre que les cartons prennent l'eau, s'envolent et se désagrègent, je pense que la problématique n'est pas commune à tous les habitants et que des solutions plus individualisées, par quartier par exemple, auraient pu être proposées. Finalement, ici, on génère de la pollution pour faire de l'écologie. C'est absolument paradoxal."

Du côté de l'intercommunale Hygea, on rappelle avant tout que le système ne sera pas totalement généralisé. L'intramuros montois ou encore certains quartiers, par exemple du côté de Cuesmes, bénéficie d'une dérogation du fait de leur forte densité de population et de la configuration des lieux. "Le problème avec les cartons déposés à même le sol, mal ficelés, c'est qu'ils se décomposent et ces résidus se retrouvent dans l'environnement car ils ne sont ramassés ni par le citoyen, ni par la ville, ni par Hygea", souligne Anne Copin, chargée de communication pour l'intercommunale.

"Par ailleurs, nous nous devons de penser au bien-être de nos travailleurs. Un conteneur à faire rouler et à clipper à l’arrière d’un camion, c’est plus pratique que des kilos de cartons à ramasser devant chaque habitation. C’est donc plus ergonomique qu’une collecte en vrac, en plus de permettre une uniformisation des contenants. Certains habitants sont très disciplinés, d’autres beaucoup moins."

Une alternative à ces conteneurs faits de plastique aurait-elle pu être trouvée ? Difficilement, selon l'intercommunale. "On mise sur un système qui a fait ses preuves, ailleurs ou chez nous via des expériences pilote. On aurait peut-être pu trouver un contenant fait d'inox, qui aurait coûté bien plus cher et dont le coût aurait naturellement été répercuté sur le citoyen. On doit penser à l'environnement, bien sûr, mais pas seulement. Il s'agit surtout de trouver un équilibre entre écologie, ergonomie, bien-être des travailleurs."

Les conteneurs distribués par l'intercommunale ont une durée d'utilisation qui varie de 15 à 20 ans. "En fin de parcours, ils sont broyés sous forme de granulats, eux-mêmes réutilisés pour la fabrication d'un nouveau conteneur. Le taux de recyclage est supérieur à 95%. Le complément de matière première HDPE provient d'un autre circuit de recyclage. Il peut s'agit de bouteilles, de casiers, etc. Ce processus a l'avantage de pouvoir être reproduit indéfiniment, sans altération de la qualité."

Si une solution plus durable encore et "cochant toutes les cases" devait être disponible demain, l’intercommunale précise qu’un changement de contenant pourrait être étudié. Ce n’est cependant pas à l’ordre du jour. Les Montois devront donc bien composer avec ce nouveau schéma de collecte, comme d’autres citoyens avant eux et comme d’autres encore à l’avenir.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be