Des réfugiés ukrainiens accueillis sur le site provincial d’Havré

11 lits adultes et 10 lits enfants sont mis à disposition.

Des enfants ukrainiens accueillis à Havré ont traduit, dans un dessin, leur reconnaissance envers la population belge qui se mobilise pour les aider.
Des enfants ukrainiens accueillis à Havré ont traduit, dans un dessin, leur reconnaissance envers la population belge qui se mobilise pour les aider. ©D.R.

La guerre en Ukraine fait un peu moins la une de l’actualité. Elle reste pourtant une réalité. La population ukrainienne, quant à elle, tente de trouver refuge en Belgique et ailleurs, loin des bombardements. Pour faire face à l’arrivée de citoyens étrangers et être en mesure de les accueillir aussi dignement que possible, les réflexions se poursuivent et les initiatives se multiplient.

C’est ainsi que le collège provincial et le gouverneur du Hainaut viennent de s’entendre, au travers d’une convention, pour organiser la mise à disposition d’un hébergement collectif de réfugiés sur le site de Hainaut-Sports, dans le domaine provincial du bois d’Havré. “La solidarité des services provinciaux en faveur des Ukrainiens connaît une nouvelle concrétisation”, se réjouit-on du côté de la province de Hainaut.

Concrètement, dans le cadre de la protection temporaire accordée aux citoyens ukrainiens fuyant la guerre, ce sont cinq chambres comportant au total 11 lits d’adultes et 10 lits d’enfants qui sont aménagées pour offrir le gîte à des familles. “Des espaces communs intérieurs mais aussi extérieurs au sein de ce site situé à proximité de la Ville de Mons sont réservés à ces personnes qui bénéficieront d’un encadrement assuré par le personnel de la Province mais également du CPAS local. ”

Cette initiative solidaire s’ajoute à d’autres mises à disposition déjà autorisées par le Collège provincial, en s’assurant d’un contrôle préalable de la conformité des bâtiments par les services techniques et le SIPPT. “L’Athénée provincial de Morlanwelz héberge ainsi et assure la scolarité de 15 jeunes isolés et de 10 enfants logés avec leur famille. Deux réfugiés en situation de handicap sont également accueillis et encadrés au CPESM de Ghlin et au Roseau vert de Marchipont. ”

Au-delà de cette indispensable aide au logement, la promotion sociale de Mons-Borinage dispense des cours de français langue étrangère à une quarantaine de nouveaux arrivants et propose un suivi psychologique ainsi qu’une aide à la traduction. Des initiatives qui doivent permettre à ces citoyens de s’intégrer au mieux et de commencer une nouvelle vie en attendant la fin de la guerre dans leur pays.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...