Mons

Des chiffres qui restent encore trop importants.

Ce week-end, la police Sylle et Dendre, qui couvre les territoires de Jurbise, Lens, Enghien, Chièvres, Silly et Brugelette, a mené une opération de contrôles avec en ligne de mire la conduite sous influence de l’alcool. Malheureusement, malgré les messages répétés sur les dangers de pareils comportements, force est de constater que ce type d’opération reste nécessaire.

Au total, ce sont 396 usagers qui ont été soumis au pré-test d’alcoolémie. Neuf conducteurs ont fait l’objet d’une perception immédiate de 179 euros car ils avaient un taux supérieur à 0,22mg/l mais inférieur à 0,35mg/l d’air alvéolaire expiré (AAE). 18 ont fait l’objet d’un procès-verbal car le taux était supérieur à 0,35 mg/l d’AAE. Sur ces 18 personnes, 8 ont fait l’objet d’un retrait immédiat du permis de conduire pour une durée de 15 jours (taux supérieur à 0,65mg/l d’AAE).


Enfin, un conducteur a fait l’objet d’un PV pour conduite sous influence de produits stupéfiants. Il s’est lui aussi vu imposer un retrait immédiat du permis de conduire pour une durée de 15 jours.