Mais où sont donc passés les éléphants qui étaient disséminés ci et là dans le centre-ville de Mons ? C’est la question que se posaient certains Montois et touristes ce mercredi après-midi. En réalité, pour protéger les œuvres de certains faits de vandalisme, la ville de Mons a décidé de les regrouper sur la Grand-Place et au cœur du jardin du Mayeur.

"Nous avons constaté qu’au cours de certaines soirées, de certaines nuits, des faits de dégradations étaient commis ", explique le service communication de la ville de Mons. "Il ne s’agit pas de destruction mais ils ont malgré tout été endommagés. Pour éviter le pire, décision a été prise de les rassembler là où ils pourront être surveillés."

En effet, dans le cadre de l’installation des jardins éphémères sur la Grand-Place, un système de gardiennage est actuellement mis en place. "Certains auteurs de faits de vandalisme ont pu être identifiés. Le bourgmestre a décidé de déposer plainte, ils seront donc poursuivis en justice." La ville demandera par ailleurs réparation.

Force est malheureusement de constater que certains individus sont incapables de profiter des animations proposées en centre-ville en cette saison estivale. Et ce alors que l’Elephant Parade participe à la protection des éléphants, les vrais. En distribuant une partie des profits à des projets de conservation, l’événement participe en effet à la sauvegarde et au bien-être des pachydermes, bien trop souvent exploités, maltraités et braconnés.