Les équipes du Théâtre Royal de Mons peuvent enfin souffler. À l’instar de l’ensemble de leurs collègues du secteur culturel, ils étaient privés de leurs emplois depuis maintenant près de 16 mois. Aujourd’hui, c’est bel et bien une reprise de l’activité qui se prépare dans les coulisses. Un avant-goût de normalité sera proposé au public le 3 juillet prochain, avec un Opéra de Mozart, mais il faudra attendre le mois de septembre pour que la saison soit officiellement relancée.

"Nous avions obtenu quelques informations avant le comité de concertation de vendredi, nous avions donc eu la possibilité d’anticiper certaines choses", confirme Salvatore Anzalone, directeur. "À partir du mois de septembre, il n’y aura plus de capacité maximale, nous pourrons retravailler à 100%. C’est ce que nous attendions. Travailler sous une jauge de 100% ne nous permet pas d’accueillir le public dans des conditions optimales et d’amortir le coût des spectacles."

Et pour cause : les artistes qui se produiront en septembre auraient en réalité dû être à Mons il y a déjà plusieurs mois. "Ce sont des prestations qui ont été repoussées, parfois plusieurs fois, et pour lesquelles les réservations sont donc complètes. Seul l’Opéra de Mozart sera proposé en juillet par Mars et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie parce qu’ils peuvent se permettre de le maintenir avec une jauge maximale de 85%."

La patience est donc encore de mise mais les sourires sont aujourd’hui radieux. "C’est un véritable soulagement après 16 mois d’arrêt. Nous avons une date et surtout, un feu qui passe au vert alors que jusqu’ici, nous n’avions que des perspectives très conditionnées. Nous avons pu communiquer nos premiers spectacles vers le public. Il nous reste désormais à travailler sur cette reprise et à remobiliser les moyens humains et techniques. Tout sera en ordre, nous serons prêts à réaccueillir notre public."

Le rendez-vous est dès lors pris avec Pomme le 04 septembre. Suivront Pierre Arditi et Michel Leeb dans Compromis le 23 septembre, Laura Laune le 24 et Fanny Ruwet le 25. Pierre Perret et Marc Lavoine assureront les dates du 26 et 27 tandis que Felix Radu sera sur scène les 28 et 29 septembre. Bref, il y aura bientôt à nouveau du (beau) monde sur la scène du Théâtre Royal de Mons.