Prévue ce vendredi, l'audience en chambre du conseil est reportée au 8 juillet.

Le policier impliqué dans la mort de la petite Mawda sera-t-il renvoyé en correctionnelle? La réponse était attendue aujourd'hui, alors qu'une audience était prévue à la Chambre du Conseil de Mons. Mais il faudra attendre le 8 juillet pour connaître la décision.

Les parties civiles ont en effet demandé une requalification en meurtre, ce qui change la donne. La petite fille kurde avait été tuée par une balle tirée par un policier dans la nuit du 17 au 18 mai 2018 dans une course-poursuite sur l’autoroute E19 à hauteur de Maisières. Après reconstitution et analyste balistique, le juge d'instruction chargé du dossier avait demandé l'inculpation du policier pour homicide involontaire le 18 décembre 2019. Mais en demandant aujourd'hui une requalification en meurtre, les parties civiles estiment qu'il y avait bien une intention de tuer.