L'affaire des affrontements avortés, le week-end dernier, à Mons, n'est pas encore finie. Les policiers de la zone de Mons-Quévy se sont une nouvelle fois rendus en nombre à la gare de Mons. La zone nous confirme que l'intervention est la suite des évènements de bandes urbaines de ce mercredi, à La Louvière. Des jeunes Montois s'étaient rendus dans le centre-ville pour en découdre avec d'autres jeunes louviérois.  
 
Maintenant bien rodée concernant ces deux bandes, la police a réussi à intercepter les jeunes à la gare de La Louvière. Les visiteurs se rendant à destination de Mons ont été contrôlés pour repérer les fauteurs de trouble. Du côté de la zone de Mons, les policiers ont eu aussi procédé à des vérifications. Visiblement, l'intervention de la police louviéroise a porté ses fruits puisqu'aucun jeune ne s'est finalement rendu dans le centre montois. Les forces de l'ordre ont donc la situation sous contrôle ce jeudi.