Victoria, 24 ans a reçu un coup de couteau d’un passant d’une quarantaine d’années

Mardi en début d’après-midi, Victoria, une jeune fille de 24 ans, a croisé la route d’un individu âgé d’une quarantaine d’années particulièrement agressif.

Quelques minutes plus tard, il dégainait son couteau et tentait de lui porter des coups. Elle s’est protégée mais a néanmoins quelques blessures aux mains et une entaille au niveau de son ventre.

"On se baladait dans la rue Jean Lescarts, pas très loin de la rue du Hautbois", explique la victime. "Mon amie a dû s’absenter dix minutes, pas plus. Je l’attendais et j’ai décidé d’aller me chercher une canette. Et à un moment donné, il y a un homme de type africain qui a commencé à m’insulter parce que je portais une jupe."

Plusieurs noms d’oiseaux plus tard, il a commencé à la menacer. "Tu vas voir ce que je vais te faire. Tu n’auras que ce que tu mérites !", la menaçait-il. L’agresseur a commencé à défaire la boucle de sa ceinture, il l’a agrippée par le bras (lui laissant une importante empreinte).

Elle s’est défendue mais l’homme était beaucoup plus fort qu’elle. Elle a finalement réussi à se dégager en lui portant un coup de genoux dans les parties intimes.

Puis, elle a juste eu le temps de se protéger avec les mains. "Il a sorti son couteau et il a tenté de me porter des coups. Je me suis défendue, j’ai essayé d’éviter les coups. Mes mains, le côté droit de mon ventre ont été touchés. Il m’a aussi donné un coup de coude dans le visage. Là, j’ai cocard et une grosse entaille."

Son amie est revenue, elle a appelé la police. Mais 20 minutes plus tard, les forces de l’ordre n’étant toujours pas sur place, elles ont quitté les lieux pour se rendre à l’hôpital. Aujourd’hui, ses blessures sont pansées mais une certaine crainte l’habite. "Hier soir, je suis sortie de chez moi avec quelques amis pour me changer les idées et j’ai porté des vêtements larges et un pantalon."

La raison d’une telle violence ? La jupe qu’elle portait était trop courte au goût de son agresseur. "Je ne comprends pas. Ma jupe était juste au-dessus des genoux. En plus, je porte très rarement des jupes. Au final, je n’en mettrai peut-être plus."