Après avoir vécu 18 mois ponctués d’annulation et de report, Emmanuel Houdart reprend le chemin des écoles. Après un passage remarqué au festival d’Avignon cet été avec son spectacle Very Math Trip, le papa d'ExplOraMath remplit à nouveau son agenda. Et le programme est chargé. Ce jeudi soir, il présentait son spectacle en guise de formation à quelque 400 instituteurs de la région liégeoise. Il s’apprête désormais à entamer une tournée de quatre semaines dans les écoles de Suisse.

"Les bonnes nouvelles se multiplient après avoir été de longs mois dans l’incertitude", sourit Emmanuel Houdart. "Cette tournée suisse a été annulée à trois reprises mais cela semble être la bonne. L’idée d’accueillir le spectacle a été soumise par un responsable d’école lors d’une réunion de canton et a visiblement séduit tout le monde. J’ai donc été contacté et je me produirai devant des élèves de 3e et 4e secondaires." Au total, cela représente plus de 10 000 jeunes.

Autant écrire que pour l’amoureux des maths, l’impatience est grande. "Heureusement, j’ai pu remettre le pied à l’étrier lors du festival d’Avignon, où le spectacle a été joué chaque jour devant de nombreuses personnes. Je sais qu’il fonctionne, je suis donc serein à l’idée de remonter sur scène. La différence, c’est qu’ici, mon public est forcé de venir (rires). Il n’est pas conquis d’avance mais je reste persuadé que la magie opérera."

Le showman sera ensuite en France pour une tournée toulousaine avant de revenir en Belgique. Les écoles du Plat Pays ne seront en effet pas en reste. Enfin, dès que possible, les 80 représentations parisiennes planifiées avant la crise au sein de la salle du théâtre du Gymnase devraient être assurées. "C’est une salle mythique, j’ai hâte de m’y produire", souligne encore le principal intéressé.

S’il a été contraint de quitter les planches ces derniers mois, Emmanuel Houdart n’a rien perdu de sa passion pour les mathématiques. "Le spectacle évolue sans cesse, c’est ça qui est chouette. Il est retravaillé, amélioré en permanence en fonction des réactions du public. Un mot à la place d’un autre peut tout changer et déclencher ou non le rire. On tente aussi de coller à l’actualité autour des mathématiques." Le premier spectacle avait été joué à la maison culturelle de Quaregnon.