Mons Après Jacqueline Galant (bourgmestre MR de Jurbise), c'est au tour de Georges-Louis Bouchez d'ouvrir ses portes à l'ex-secrétaire d'état de l'Asile et de la Migration. 

Mal accueilli à Verviers, Theo Francken ne cesse depuis lors de recevoir des invitations d'hommes et femmes politiques. Aujourd'hui, c'est Georges-Louis Bouchez, délégué général du MR, qui propose d'accueillir le député N-VA. " Cela fait plusieurs mois que j'avais en tête de l'inviter", explique Bouchez à La Province.  "On s'entend très bien et c'était une très bonne occasion de se retrouver en l'accueillant à Mons". 

Mais cette invitation n'est pas vue d'un bon oeil par tous. En effet, la SETCa Mons-Borinage a déjà prévenu Francken de l'accueil qui lui serait réservé, " semblable à celui de Verviers". 

Pour rappel, la venue de l'ancien ministre de l'Asile et de la Migration avait poussé les citoyens à Verviers à descendre dans la rue pour manifester. Parmi ceux-ci se trouvaient notamment la bourgmestre de la ville, Muriel Targnion (PS), ce qu'avait fortement fustigé Theo Francken. Le député N-VA avait qui plus est porté plainte pour les dégâts que les manifestants avaient occasionnés à sa voiture.