La police boraine dresse le bilan après l'opération "week-end sans alcool"

Depuis le 30 novembre dernier et jusqu’au 28 janvier prochain, les contrôles se multiplient sur les routes de la région. La campagne BOB bat son plein, avec quelques opérations phares comme lors de ce « week-end sans alcool », débuté vendredi soir et terminé ce lundi matin. La police fédérale et l’ensemble des zones de police locale étaient mobilisées pour ce marathon de contrôles.

Un marathon dont les résultats restent inquiétants. En effet, malgré la médiatisation de l’action et un message maintes fois répété, certains automobilistes sont encore positifs à l’alcool ou a la drogue… Parfois aux deux. Du côté de la zone de police boraine, ce sont 720 véhicules qui ont été contrôlés. 29 conducteurs avaient consommé de l’alcool, 9 de la drogue. Ce sont donc 1 conducteur sur 25 qui était en faute.

Notons également que trois véhicules ont été saisis pour défaut d’assurance et que deux ont été enlevés pour non-respect de la législation relative au permis de conduire. Rappelons aussi que vendredi soir, un automobiliste avait forcé le dispositif policier. Une course-poursuite s’était engagée et le fuyard, positif à l’alcool et à la drogue, récidiviste en la matière, avait embouti un autre véhicule avant de prendre la fuite à pied pour finalement être interpellé.

Plus globalement, depuis le début de la campagne BOB, ce sont 5253 véhicules qui ont été contrôlés sur les communes de Frameries, Colfontaine, Boussu, Saint-Ghislain et Quaregnon. 173 tests étaient positifs à l’alcool, 58 à la drogue. Soit 231 conduites sous influence enregistrées. Par ailleurs, 46 saisies pour un défaut d’assurance ont été ordonnées et 19 véhicules ont été enlevés pour non-respect de la législation relative au permis de conduire.

Les contrôles se poursuivront encore dans les jours à venir et au-delà de la campagne BOB.