Le ministre évoque la sortie Saint-Ghislain: "Je n'ai jamais parlé de l'abandon de ce dossier"

Il a été interpellé sur le dossier au parlement wallon.

S. Ha.
Le ministre évoque la sortie Saint-Ghislain: "Je n'ai jamais parlé de l'abandon de ce dossier"
©AVPRESS

Il a été interpellé sur le dossier au parlement wallon.

Ce ne sont pas moins de neuf députés qui ont décidé d'interpeller le ministre wallon de la mobilité Philippe Henry ce lundi à propos des projets routiers abandonnés. Certains ont évoqué la RN54, d'autres l'axiale boraine et le contournement d'Hornu. Et puis, bien évidemment, le ministre a été interrogé sur le cas de la sortie d'autoroute de Saint-Ghislain et de son projet de rond-point par les députés François Desquesnes (cdH) et Joëlle Kapompole (PS).

Il y a dix jours, il avait en effet été annoncé que ce projet n'allait finalement pas voir le jour. Ce qui avait créé un véritable tollé dans la région avant qu'Elio Di Rupo, nouveau ministre-président wallon, ne vienne éteindre l'incendie en assurant que ce dossier n'était pas mis au placard.

Philippe Henry a donc tenu à clarifier la situation ce lundi après-midi. "Il a été décidé d’arrêter certains tronçons, effectivement. Mais pas le dossier de giratoire à la sortie de Saint-Ghislain. À mon niveau, je n’ai jamais évoqué cela dans la note verte. Je ne sais pas qui a amené cette fausse information. J’espère que c’est uniquement par erreur. Ce projet a été adjugé et il est en cours. Personne ne remet d’ailleurs en cause la nécessité de ce travail."

Impossible cependant d’évoquer le moindre délai à l'heure actuelle. Mais cette annonce rassurera tout de même les fervents défenseurs du projet de giratoire.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be