Un coiffeur "clandestin" verbalisé à Quaregnon

Le coiffeur et son client ont été verbalisés.

S. Ha.
Un coiffeur "clandestin" verbalisé à Quaregnon
©MAXPPP

Le coiffeur et son client ont été verbalisés.

Même si les cheveux poussent et que certains sont impatients de retrouver leur tête normale, il n'est toujours pas possible de retourner dans les salons de coiffure. L'ensemble de ces commerces doit rester fermé au moins jusqu'au 18 mai. Dans le cas contraire, la police n'hésitera pas à verbaliser. Un coiffeur de Quaregnon en a fait l'amère expérience ce mercredi matin.

Le commerçant s'est probablement arraché les cheveux en voyant la police boraine débarquer dans son salon pour le verbaliser. En train d'exercer son art, le coiffeur s'est vu infliger une amende de 750 euros pour non-respect des directives Covid. Le client a également été verbalisé et devra s'acquitter d'une amende de 250 euros.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be