Les investisseurs étrangers adorent le Cœur du Hainaut : 756 millions d'euros injectés et 366 emplois créés en 2019

IDEA occupe la première position à l'échelle de la Wallonie en matière d'investissements.

S. Ha.
Les investisseurs étrangers adorent le Cœur du Hainaut : 756 millions d'euros injectés et 366 emplois créés en 2019
©DR

IDEA occupe la première position à l'échelle de la Wallonie en matière d'investissements.

La région de Mons et du Centre, aussi connue sous le nom de Cœur du Hainaut, est en perpétuelle évolution au sein de ses industries. Et ce, en partie grâce à des investisseurs étrangers. Rien que sur l'année 2019, 1,8 milliard d'euros ont été injectés dans l'économie de Wallonie par des partenaires étrangers dont 756 millions dans notre région, soit 41%. Ce qui a permis de créer 366 postes de travail sur l'année écoulée.

Ces investissements et ces créations d'emplois ont été réalisées dans des entreprises telles que Google (Ghlin-Baudour) ; Solarec (Ghlin-Baudour), active dans la production de fromage à pâte filée ; le Groupe Debonte (Ghlin-Baudour), actif dans la fabrication de bétons spéciaux ; Lidl (Garocentre) et son centre logistique de plus de 40 000 m² ; Goodman-Cophana (Garocentre) et son centre logistique de 14 000 m² dédié au secteur pharmaceutique ; ou encore Clarus Glassboard (Soignies/Braine-le-Comte) avec la reprise d’une unité de transformation de verre.

Cet intérêt des investisseurs étrangers n'est pas nouveau. Le Cœur du Hainaut a enregistré au cours de ces 19 dernières années près de 3,698 milliards d'euros investis sur son territoire. Ce qui place la région en première position à l’échelle de la Wallonie (soit 24 % de l’investissement étranger en Wallonie). Cet argent a notamment permis la création de plus de 6 000 emplois directs (soit 16 % de l’emploi créé en Wallonie par des sociétés étrangères).

Parmi les projets majeurs, citons notamment Xtratherm et Dow Corning Logistics à Feluy, H&M et Google à Ghlin-Baudour, Johnson & Johnson et le Groupe McKesson à Garocentre, TELIX ou encore le Groupe CAT à Seneffe-Manage. "Le territoire du Cœur du Hainaut jouit de nombreux atouts en matière de multimodalité, de disponibilité foncière ou bien encore d’équipements", commente Jacques Gobert, président d'IDEA. "Ce qui permet d’accueillir des investisseurs étrangers mais aussi d’ancrer, à travers de nouveaux investissements, les entreprises existantes."

"IDEA se réjouit de ces bons résultats pour les zones d’activité économique du Cœur du Hainaut mais reste néanmoins très attentive aux multiples impacts de cette crise inédite sur l’activité des entreprises, quelles qu’elles soient (TPE, PME, grandes entreprises, locales, régionales ou internationales) et veille, dans ce cadre, à les accompagner au mieux à travers de multiples mesures", conclut Jacques Gobert.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be