Une lockdown party à Frameries : 1750 euros d'amende pour les fêtards

La police boraine est intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi.

S. Ha.
Une lockdown party à Frameries : 1750 euros d'amende pour les fêtards
©MAXPPP

La police boraine est intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi.

Plusieurs habitants de la rue de l'Industrie, à Frameries, ont eu le sommeil agité dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils ont été réveillés par une bande de fêtards qui se sont réunis dans un appartement de la rue. La musique et les voix s'entendaient encore depuis l'extérieur à 3 heures du matin. Ce qui a poussé des riverains à contacter la police pour cause de tapage nocturne.

L’équipe du service intervention de la police boraine n'a pas tardé à arriver sur place. Les policiers ont d'abord pris contact avec les occupants de l’habitation afin de les inviter à respecter le sommeil des voisins. Mais ils se sont rapidement rendu compte que plusieurs invités étaient présents. Au total, sept personnes se trouvaient dans l’appartement alors qu’une seule y est domiciliée.

Un tel regroupement durant le confinement étant évidemment interdit. La police a donc dressé plusieurs procès-verbaux : un pour tapage nocturne à charge du locataire, un autre pour possession de stupéfiants à charge d'un invité et surtout un PV pour chacun des fêtards avec à la clef 250 euros d'amende par personne, soit 1 750 euros au total. Voilà une petite fête improvisée qui leur aura coûté très cher...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be