La vitesse ne sera pas réduite sur la route d’Ath

Jurbise Jacqueline Galant soulève des problèmes de sécurité sur cet axe.

G.La
ROUTE D'ATH ORNIERES TROUS
©AVPRESS

Les - nombreux - automobilistes qui empruntent la route d’Ath vont-ils devoir lever le pied ? Pour des raisons économiques peut-être. Réduire la vitesse, c’est l’une des trouvailles de la Banque Nationale pour renforcer le pouvoir d’achat dans le contexte de la guerre économique entre l’Ouest et l’Est. Mais uniquement sur l’autoroute. Pour la RN56, c’est une autre paire de manches.

Députée-bourgmestre de Jurbise, Jacqueline Galant a en effet interrogé la ministre De Bue sur les problèmes de vitesse et de sécurité routière qu’essuie la route d’Ath. L’axe est fort emprunté, notamment par les nombreux visiteurs du Parc Pairi Daiza. Mais la route d’Ath fait grise mine et les nids-de-poule y sont légion.

Un chantier de rénovation a bien été évoqué, à plusieurs reprises déjà. Mais on n'en voit pas encore le bout de la pelleteuse. Dans ces conditions, Jacqueline Galant a interrogé la ministre pour savoir si des mesures spécifiques en matière de sécurité allaient être prises. "Madame la Ministre envisage-t-elle de diminuer la vitesse sur la route d'Ath ? Comment la Région wallonne entend-elle être efficace dans la gestion de cette voirie ?", a interrogé la députée-bourgmestre de Jurbise.

Pour les travaux, il faudra voir avec le ministre Henry. Mais en ce qui concerne ses services, Valérie De Bue assure "que des démarches de surveillance et d'inspection sont effectuées afin d'assurer la sécurité et l'opérationnalité du réseau routier."

Dans certains cas critiques, des mesures particulières peuvent être prises comme la réduction de vitesse ou même la fermeture de voirie. On se souvient que dans la région, la circulation avait été interdite sur le pont du Goulet à Hautrage en février 2019. Mais pas de telles dispositions en vue pour la RN56.

"L'état de la route ne justifie pas une réduction de la limite de vitesse", indique la ministre de la Sécurité routière, ajoutant que les zones de police peuvent toujours louer gratuitement des lidars auprès de la Région wallonne.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be