Anne-Sophie Jura quitte le conseil communal de Colfontaine

L'ex-judokate déménage à Mons et n'est donc plus éligible. Elle sera remplacée lors de la séance du 28 juin.

G.La
Anne-Sophie Jura quitte le conseil communal de Colfontaine
©D.R.

Du changement au conseil communal de Colfontaine. A partir de la prochaine séance du 28 juin, Anne-Sophie Jura n'y siègera plus. L'ex-judokate élue en 2018 déménage à Mons pour des raisons personnelles. Elle doit donc remettre son mandat.

Mais elle gardera assurément un très bon souvenir de ces trois années passées au conseil de Colfontaine. "Ça a été une très belle expérience politique pour moi, d'autant plus que j'affectionne beaucoup la commune de Colfontaine et sa population. J'y suis née, j'y ai fait mes premiers pas au judo et à l'école", nous confie Anne-Sophie Jura. "Plus tard, lorsque j'ai suivi mes études d'assistante sociale, c'est à Colfontaine que j'ai effectué mon stage. Et c'est là qu'est née l'envie d'apporter quelque chose à la population et d'aider les personnes dans le besoin."

Cette envie de s'impliquer au service de la population s'est traduite par un engagement politique en 2018. Lors du scrutin communal, Anne-Sophie Jura a été élue conseillère sous les couleurs du PS. Elle a ensuite participé aux élections fédérales et a manqué d'un doigt un siège à la Chambre.

Aujourd'hui, Anne-Sophie Jura a quitté les tatamis des grandes compétitions. Mais elle enseigne toujours le judo à Frameries. Elle donne aussi des conférences avec l'Adeps. Elle travaille par ailleurs au cabinet du ministre-président wallon, Elio Di Rupo. Et si elle doit remettre son mandat de conseillère à Colfontaine, elle ne compte pas tirer un trait sur la politique.

"C'est une émotion tout de même pour moi de quitter Colfontaine, car je suis très attachée à mes origines. Mais j'ai besoin de changement dans ma vie personnelle et c'est pourquoi j'ai décidé de déménager à Mons. C'est aussi une ville dont je suis fort proche, j'y ai fait mes études, j'y ai rencontré un tas de gens. C'est une ville très jeune et très dynamique, notamment avec ses universités. Je m'y sens autant chez moi. Colfontaine est la commune où je suis née, Mons est la ville où j'ai envie de continuer à grandir."

Avec l'envie de s'y impliquer aussi politiquement? "Pour le moment, je veux surtout prendre mes marques à Mons et m'adapter à ma nouvelle vie. Mais la politique garde une place importante pour moi et j'ai toujours envie d'apporter mon aide aux citoyens, qu'ils soient de Colfontaine, de Mons ou de Wallonie", conclut Anne-Sophie Jura.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be