Après Wihéries, c’est au tour de l’école communale d’Elouges de tester le système de rue scolaire

Si le bilan est concluant, le système pourrait être effectif dès l’année scolaire suivante.

Après Wihéries, c’est au tour de l’école communale d’Elouges de tester le système de rue scolaire
©BELGA

Après les paroles, place aux actes à Dour. Le collège communal s’était en effet engagé à sécuriser les abords des écoles de l’entité. Après avoir mis en place toute une série d’aménagements, le système de rue scolaire était en phase de test à Wihéries lors de la dernière année scolaire. Le bilan étant très concluant, le concept est désormais effectif et se développera du côté de l’école communale d’Elouges à la rentrée. Une phase test d’un an aura ainsi lieu avant de faire le bilan en fin d’année.

Désormais effectif à Wihéries, le système de rue scolaire essayera de faire ses preuves du côté d'Elouges désormais. "Après avoir mis en place de nombreux aménagements aux abords des écoles de l'entité, nous avions lancé une phase de test de rue scolaire à Wihéries l'année dernière. Le bilan étant très positif, le concept sera désormais effectif dès la rentrée", indique Vincent Loiseau, échevin de l'Enseignement à Dour. "Nous poursuivons désormais les phases de test du côté de l'école communale d'Elouges. Pendant toute l'année scolaire, la rue de l'établissement sera mise en rue scolaire. A Noël et à la fin de l'année, nous organiserons des réunions avec les parents, enseignants et directeurs afin de dresser le bilan. S'il est concluant, la rue scolaire sera effective dès l'année suivante. Quelques ajustements seront menés pour perfectionner au mieux le système."

En plus de garantir plus de sécurité pour les écoliers, les rues scolaires présentent de nombreux avantages. "Les rues scolaires permettent plus de convivialité. Les élèves sont en effet libres de se balader et de discuter à la sortie de l'école. Les effets sont également très positifs pour l'environnement puisque de moins en moins de parents laissent tourner le moteur en attendant leurs enfants", poursuit Vincent Loiseau.

Le concept est donc en vogue et pourrait bien se développer aux abords d'autres écoles dans les années à venir. Toutes ne sont cependant pas éligibles. "Certaines écoles sont situées sur la route des parcours de bus. Nous ne pouvons donc pas interdire la circulation à ces endroits. Nous réfléchissons tout de même aux autres écoles qui pourraient accueillir une rue scolaire à leurs abords. Le concept pourrait ainsi s'y développer dans les prochaines années", conclut Vincent Loiseau.

Concrètement, la phase test de la rue scolaire à l’école communale d’Elouges entrainera des fermetures de route les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h à 8h45 et de 15h10 à 15h55. La route sera également interdite à la circulation les mercredis de 8h à 8h45 et de 11h50 à 12h35.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be