Frameries: un magasin physique pour la brocante en ligne Le Charme d'Autrefois

Anaïs Lheureux a consacré une pièce de son habitation à sa passion.

E. Brl.
Frameries: un magasin physique pour la brocante en ligne Le Charme d'Autrefois
©D.R.

C’est ce l’on peut communément appeler une success-story. Après plus de deux ans d’activité sur Instagram, la création d’un site internet et l’ouverture de deux boutiques éphémères, le Charme d’Autrefois aura désormais sa boutique physique permanente. Anaïs Lheureux a décidé de franchir le pas et d’ouvrir sa maison aux passionnés de brocante.

"Depuis le lancement de mon activité sur Instagram, les gens me demandent si je compte ouvrir une boutique physique", explique la Framerisoise. "Au début, ce n'était clairement pas concevable. L'ouverture d'une boutique éphémère, à deux reprises, m'a permis de rencontrer des abonnés avec qui je discutais depuis parfois plusieurs mois. Je suis quelqu'un de très sociable et pouvoir profiter de ce contact, en vrai, était vraiment plaisant."

L'envie était donc là. Restait à envisager la suite. "Je réserve finalement une pièce de mon habitation à ma passion. Ce qui me permet d'ouvrir ma boutique sans avoir de frais derrière. J'étais un peu réticente à l'idée de me dire que les gens viendraient directement chez moi mais finalement, ils n'ont que deux mètres à parcourir dans mon hall d'entrée avant d'arriver dans la boutique." La boutique ouvrira ses portes en grande pompe le week-end du 1er et 2 octobre, entre 10 heures et 18 heures, avant une ouverture officielle le lundi 3 octobre.

Frameries: un magasin physique pour la brocante en ligne Le Charme d'Autrefois
©D.R.

"Je suis surexcitée ! J'ai annoncé mon projet il y a peu mais j'y travaille depuis des semaines. Je décompte désormais les jours." Anaïs Lheureux accueillera les chineurs tous les lundis et vendredis de 15 heures à 19 heures. "Ouvrir d'emblée quatre ou cinq jours par semaine ou des journées entières me paraissait trop ambitieux, j'attends de voir comment les choses vont évoluer. Quitte à étendre ces horaires par la suite !"

Les week-ends, la brocanteuse ouvrira sa boutique exclusivement sur rendez-vous. "Ce qui permet aux gens qui n'ont pas la possibilité de venir en semaine de malgré tout me rendre visite", ajoute Anaïs Lheureux. "Tout ce qui se trouve sur le site se retrouvera en boutique, ce qui permettra aux clients de voir, de manipuler les objets avant de les acheter. En revanche, il y aura en boutique des exclusivités qui ne se retrouveront nulle part ailleurs."

Frameries: un magasin physique pour la brocante en ligne Le Charme d'Autrefois
©D.R.


Une façon de faire plaisir aux personnes qui se déplacent, d'autant que quelques "pépites" pourront y être dénichées. Citons à titre d'exemple une paire de jumelles d'opéra en laiton doré et en nacre, une carafe à spiritueux en cristal ou encore un voilier décoratif en laiton doré. "Pour moi, c'est aussi un nouveau départ. J'ai quitté mon ancien job (elle était institutrice, NdlR) et je vis de ma passion. C'est vraiment quelque chose qui m'anime, je n'ai jamais l'impression de travailler et je ne vais jamais chiner avec les pieds de plombs !"

Aujourd’hui, le compte Instagram le Charme d’Autrefois rassemble près de 6700 abonnés. La passion est donc plus que partagée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be