Dour : les plans de l’avant-projet du parc de Plantis Jacquette validés par le collège communal

Ils font la part belle aux zones vertes et de détente.

Florian Ducobu
Les plans font la part belle aux zones vertes et de détente.
Les plans font la part belle aux zones vertes et de détente. ©D.R.

Lancé il y a environ un an, le projet de parc communal naturel de 19 000 m2 à Plantis Jacquette passe à l’étape suivante. Le collège communal de Dour a en effet approuvé les plans de l’avant-projet ce jeudi. Une seconde bonne nouvelle après la confirmation de l’octroi de la première tranche du financement de la Région wallonne le mois dernier.

"La première tranche de financement pour l'acquisition de la prairie de Plantis Jacquette pour créer un parc et un verger conservatoire est confirmée", indiquait Carlo Di Antonio, bourgmestre de Dour. Après cette première bonne nouvelle, le maïeur est revenu, un mois plus tard, avec une seconde bonne nouvelle. « Ce jeudi, nous avons validé, au collège, les plans du futur parc et verger à Plantis Jacquette. Nous avons désormais l’esquisse de l’avant-projet », confie Carlo Di Antonio. « Une réunion de présentation du projet aux riverains aura désormais lieu avant la fin d’année. »

De nombreux éléments seront présents dans ce futur parc. Il sera ainsi constitué d’un verger conservatoire, de chemins en dolomie, de tables, bancs, boîte à livre et d’un coin lecture, de deux terrains de pétanque, d’une aire de jeux pour enfants, d’accès directs depuis l'école de Plantis et depuis la Crèche "Les P'tits Doux Rois" ainsi que d’une zone de fitness et de panneaux didactiques.

La nature est bien entendue à l’honneur dans cet avant-projet qui comprend : des arbres Haute-tige et des bosquets, des arbustes et plantes vivaces, des haies rustiques et mellifères, une mare didactique, une noue paysagère surplombée par un passage en caillebotis, des talus végétalisés, des potagers collectifs ainsi que des éléments écologiques (tas de bois, tas de pierres, nichoirs variés, hôtels à insectes). Le tout sera entouré d’un muret en gabions d'environ 80 cm de hauteur le long du sentier Plantis Jacquette et d’une clôture doublée d'une haie séparant le verger du reste du parc afin de pouvoir y pratiquer de l'éco-pâturage.

Pour rappel, la commune de Dour pourra compter sur le soutien d'un subside wallon pour mettre en place son projet. Ce dernier inclut les terrains jouxtant l'école de Plantis et la crèche de la rue du Chêne brûlé. Le budget 2022 de cette année prévoit l'acquisition et le dessin du projet grâce à un subside wallon.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be