Dour : Mère, père et fils devant le tribunal correctionnel de Mons pour une scène de coups

Courant du mois de mai, le trio familial a porté des coups à un individu par simple vengeance…

Margaux Piron
XX
Mère, père et fils sont effectievement poursuivis pour des faits de coups et blessures se déroulant à Dour le 16 mai 2021. ©BELGA

Une réunion de famille peut agréable se maintenait au tribunal correctionnel de Mons. Mère, père et fils sont effectivement poursuivis pour des faits de coups et blessures se déroulant à Dour le 16 mai 2021.

La mère de famille, âgée de 42 ans a avoué les faits même si elle tentait de dériver sur une tout autre version de son audition. "Mon fils avait subi des coups de la part de la victime", a-t-elle expliqué. "Il est même revenu à la maison en manque de respiration. Alors que nous étions en voiture, nous avons aperçu la victime qui circulait à pied. Nous nous sommes arrêtés et mon compagnon l’a interpellé afin de discuter".

Malheureusement, la discussion, loin d’être constructive a pris une autre tournure. "Ils ont commencé à se battre. Sous la panique et la haine, j’ai donné un coup de pied à la victime".

À la barre, le père a indiqué qu’il voulait simplement connaître les raisons qui ont poussé la victime à s’en prendre à son fils. Il est aussi poursuivi pour des faits d’outrage à agents se déroulant le 3 juillet 2021 à Dour. Le prévenu aurait indiqué à l’égard d’un policier : "Toi, si je te vois sans ton uniforme, tu verras ce qu’il va t’arriver".

Également accusé pour d’autres faits de coups et blessures, le fils de la famille a tout de même précisé avoir payé une amende à hauteur de 350 euros. Le dossier a donc été mis en continuation afin de vérifier si le paiement a bien été effectué puisque le jeune homme de 23 ans n’en possédait pas la preuve à l’instruction d’audience.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be