De nouveaux radars mis en activité dans les Hauts-Pays

Deux d’entre eux avaient déjà été activés le mois dernier.

Florian Ducobu
De nombreux radars entrent en activité.
De nombreux radars entrent en activité. ©Police Hauts-Pays

Installés depuis plus d’un an, les radars tronçons des Hauts-Pays avaient défrayé la chronique puisque leur activation était sans cesse repoussée. Après l’annonce de l’activation de deux radars tronçons le mois dernier, c’est désormais au tour de toute une série de radars tronçons et fixes d’être actifs.

Pour rappel, deux radars tronçons sont déjà entrés en activité le mois dernier. Le premier se situe sur la Route Nationale 552, à hauteur du carrefour du Sardon, jusqu’au rond-point des Canadiens, dit “Rond-Point Pinot”, à BK 5.200 à 6.900 section Thulin. Le second se situe quant à lui sur la Route Nationale 51 sur le tronçon reliant la rue Jean Jaurès à Thulin, à hauteur de la banque ING, jusqu’à l’entrée de Quiévrain, rue de Mons. à BK 15.500 et 18.00 Section Thulin – Quiévrain.

À cela viennent s’ajouter trois nouveaux radars tronçons. Ils sont situés à la rue du Rat d’Eau à Honnelles, entre le poste frontière vers Bavay et le carrefour de la Garde, dans le centre d’Elouges de la rue Tachenion à partir du rond-point de la “taule” vers Audregnies, c’est-à-dire toute la traversée d’Elouges (Tachenion, Rue du Commerce, Chapelle, Ste Odile) ainsi que de la rue de la Fontaine, jusqu’à la rue des Chênes. Le dernier se situe à la rue H. Pochez jusqu’au rond-point Harmegnies.

Au niveau des radars fixes, trois nouveaux radars font leur apparition. Le premier se situe à la route nationale 51, à l’entrée d’agglomération de Quiévrain. Le second se trouve sur la place d’Angreau à Honnelles et le dernier à la rue de France, entre Dour et Athis. “Tous ces radars (tronçons et fixes) étant situés en agglomération, la vitesse y est limitée à 50 km/h. La verbalisation se fait dans les deux sens de circulation”, indique la zone de police des Hauts-Pays.

En cas d’infraction, les amendes peuvent vite être salées. En agglomération, en zone 30, aux abords d’écoles, en zones résidentielles ou de rencontre, un excès de vitesse jusqu’à 10 km/h entraînera une amende de 53 euros. Chaque kilomètre supplémentaire alourdira la sanction de 11 euros. Au-delà des 30 km/h au-dessus de la limite autorisée, le dossier sera renvoyé devant le tribunal.

Sur les autres routes, les excès de vitesse jusqu’à 10 km/h sont également sanctionnés par une amende de 53 euros. Chaque kilomètre supplémentaire entraînera l’augmentation de cette dernière de six euros. Au-delà des 40 km/h excessifs, un renvoi devant le tribunal sera ordonné.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be