Le nouveau collège communal de Dour a prêté serment ce lundi

Deux conseillères et un conseiller ont décidé de siéger en tant qu’indépendant suite aux derniers événements survenus au sein de l’ancienne majorité.

Florian Ducobu
Le collège communal de Dour s'apprête à connaitre du changement.
Le nouveau collège communal de Dour a prêté serment ce lundi. ©D.R.

Le changement de majorité est désormais actif à Dour. Le conseil communal s’est en effet réuni ce lundi pour donner lieu à la prestation de serment de Joris Durigneux et Ariane Christian, respectivement premier et cinquième échevin. Ils remplacent ainsi Pierre Carton et Patrick Poli qui étaient visés par une motion de méfiance. En parallèle, deux conseillères et un conseiller communal ont décidé de siéger comme indépendant au sien du conseil communal. Les derniers événements ne correspondant pas à leurs convictions.

C’est avec beaucoup d’émotions que le conseil communal a débuté ce lundi à Dour. Un point avait d’ailleurs été ajouté à l’ordre du jour pour prendre acte de la décision de la conseillère Emilie Rioda de quitter le groupe politique Dour Demain pour désormais siéger en tant qu’indépendante. Catia Pompilii et Roméo Delcroix lui ont ensuite emboîté le pas.

C’est lors du vote de la motion de méfiance que les trois conseillers ont pu s’exprimer. “J’ai pris la décision de siéger en tant qu’indépendante car je ne suis pas en phase avec ce qu’il se passe”, indique-t-elle. “J’estime que les personnes sont jugées pour leur utilité plutôt que par leur personne et leur travail. Pour ces raisons, j’ai donc décidé de quitter le groupe politique Dour Demain. Je remercie tout de même tous les membres du parti pour leur soutien. ”

Par cette décision, la conseillère perd ses différentes fonctions au sein de la commune de Dour. Après ces déclarations, Catia Pompilii a également décidé de s’exprimer. “Mon état de santé ne me permet pas de continuer vu les tensions actuelles. L’énergie que cela me demande, je dois la consacrer à ma guérison et je dois prendre un peu de recul, même si pendant mes traitements, j’ai toujours, au maximum, essayé d’être là pour que le quorum soit atteint”, explique-t-elle. “On me demande de me positionner, alors, avant toute chose, je tiens à dire que depuis le départ de ma mandature, je me suis engagée en politique pour Dour pour nos concitoyens dourois ! Et je suis conseillère communale grâce à la confiance qu’ils m’ont apportée. J’ai pris une décision en toute intégrité, en mon âme et conscience, sans être influencée et en respectant mes convictions et ma santé. 

Cette décision impactera également ses fonctions au sein du centre culturel. Elle a d’ailleurs tenu à remercier ses équipes pour le travail fourni pendant ces dernières années. Enfin, le conseiller communal, Roméo Delcroix, a également exprimé ses intentions de siéger en tant qu’indépendant tout en comparant sa décision à celle d’un divorce.

La motion a ensuite pu être votée. Trois abstentions, deux refus et 19 approbations ont résulté des votes individuels. S’en est suivi la prestation de serment du bourgmestre, Carlo Di Antonio, ainsi que des deux nouveaux échevins, Joris Durigneux et Ariane Christian (Votre Dour).

Le premier échevin déchu, Pierre Carton, s’est finalement exprimé dénonçant “une décision politico-politique. ” Ajoutant ensuite que “la véritable raison se trouvait plutôt dans l’essoufflement du parti Dour Demain. ” Des propos qui ont fait réagir le bourgmestre qui a tenu à rappeler les nombreux dysfonctionnements survenus au cours de la mandature des deux échevins déchus.

Le PS rallie donc la majorité des Engagés. Les libéraux passent quant à eux dans l’opposition aux côtés des trois nouveaux conseillers indépendants.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be