Dour : il diffuse une vidéo de ses ébats sexuels

Sébastien (prénom d’emprunt) a adressé à plusieurs proches de son ex-compagne une vidéo dans laquelle les deux protagonistes sont en plein ébat sexuel.

Margaux Piron
 Des vidéos intimes de la jeune fille avaient circulé pendant l’été 2019.
Il risque une peine de trois ans de prison ©georgejmclittle – Fotolia 

Véritable Don Juan, Sébastien (prénom d’emprunt) semble pourtant loin d’un gentleman. Le 21 août 2021, le prévenu a porté des coups sur son ex-compagne. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont découvert la victime en sang et en pleurs. Elle présentait de nombreux hématomes et contusions.

Malgré les constatations des agents, Sébastien conteste fortement avoir touché à un cheveu de sa dulcinée de l’époque. Avant de s’excuser, le prévenu a adressé de nombreux messages particulièrement virulents : “Je vais te mettre une barre dans les fesses et t’embrocher”. Sébastien a continué à minimiser les faits en prétextant que cela arrivait fréquemment dans le couple.

L’homme d’une quarantaine d’années est également accusé d’avoir diffusé à des proches de la victime une vidéo de ses ébats amoureux. “Je n’ai jamais envoyé cela. Surtout une vidéo dans laquelle on voit mon sexe”.

Le prévenu n'a malheureusement pas fait qu'une seule victime. Une autre femme avec laquelle il a entretenu une relation a aussi porté plainte à son encontre pour des coups et des menaces de mort. Il a expliqué avoir agi de la sorte car elle l’avait trompé. Selon les dires de la victime, Sébastien ne semblait pas se remettre de leur rupture qui datait déjà d’un an. Il risque une peine de trois ans de prison assortie d’un sursis. Jugement le 2 février.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be