Un subside de 860 000 euros pour la crèche : “Un projet important pour les Lensois”

Le dernier Plan Cigogne va permettre à la commune de lancer son projet d’une crèche de 21 places.

Thomas Donfut
Isabelle Galant se réjouit des subsides promis pour la nouvelle crèche.
Isabelle Galant se réjouit des subsides promis pour la nouvelle crèche. ©BELGA

Annoncé de longue date mais jamais lancé à proprement parler, le projet crèche de Lens pourrait voir prochainement le jour notamment grâce à un sérieux coup de pouce de la part de la Région Wallonne de 861 000 euros pour la création de 21 places d’accueil. “Il s’agit d’un projet qui voit collaborer la commune avec le CPAS et qui est important pour tous les Lensois, surtout les nouveaux couples qui emménagent à Lens”, nous explique Isabelle Galant, bourgmestre. “Nous n’avons pas encore reçu la confirmation écrite de la Région concernant ces subsides mais dès que ce sera fait, nous pourrons lancer le projet de manière plus officielle. Ces derniers temps, plusieurs accueillantes d’enfants établies sur l’entité ont stoppé leurs activités et donc, il y a un manque réel de places d’accueil sur Lens. Ce d’autant plus avec l’accroissement régulier de la population lensoise observée ces dernières années.

La crèche sera située au cœur du village de Montignies-lez-Lens et portera le nom de Bébé d’Or. “Il s’agit de l’aménagement de deux bâtiments. L’un sert actuellement de local au club de balle pelote, l’autre, c’est une habitation voisine. Il a le double avantage de posséder un beau terrain à l’arrière et d’un parking. Cela fait très longtemps que le projet existe dans les cartons des différentes majorités en place ces dernières années mais le projet n’est jamais allé jusqu’au bout. Pour le moment, les parents sont obligés d’aller dans des communes voisines pour faire garder leurs enfants. L’espoir c’est que via cette crèche, une fois que les enfants sont en âge d’aller à l’école, ils restent sur l’entité.

Pour la conseillère ECOLO Lauraline Ziwny, ce projet de crèche est une excellente chose pour Lens : “c’est même un projet primordial mais l’emplacement aurait, selon moi, pu être mieux choisi. En effet, le village de Montignies-lez-Lens est le seul à ne pas comporter d’école primaire ni de transport en commun. Or, il aurait certainement mieux valu la placer dans un village dans lequel la continuité était possible à la sortie de la crèche.

Afin de répondre pour un mieux aux dispositions de cette promesse de subsides, les travaux devront être réalisés avant 2026.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be