Jurbise : la gare accueillera l’ONE, un guichet touristique et un espace coworking

Le dossier de la commune a été retenu dans le cadre de l’appel à projets Tiers-lieux ruraux.

GARE DE JURBISE
La gare de Jurbise, dont l'extérieur est impeccable, ne sera pas laissée à l'abandon. ©AVPRESS

En juillet dernier, la ministre de la ruralité, Céline Tellier (Ecolo), lançait l’appel à projets “tiers-lieux ruraux” afin de soutenir et renforcer les services de proximité en zone rurale. Sur un total de 102 dossiers déposés, seuls 23 projets ont été retenus, dont celui de Jurbise – le seul dans notre arrondissement. La commune pourra de ce fait compter sur un coup de pouce financier à hauteur de 379 520 euros et bénéficier d’un accompagnement pour développer de manière pérenne son offre de service… En l’occurrence, au sein de la gare de Jurbise.

En effet, les locaux inoccupés du bâtiment sont amenés à connaître une seconde vie. “Le projet existait déjà avant que l’appel à projets ne soit lancé mais c’est une très bonne nouvelle d’apprendre que nous sommes retenus”, souligne la bourgmestre, Jacqueline Galant (LB), bien que quelque peu surprise de ne pas avoir été notifiée de la décision du gouvernement wallon. “Une partie du bâtiment est inoccupée depuis plusieurs années et nous ne souhaitions pas qu’il devienne un chancre. ”

Une convention avait de ce fait été signée avec la SNCB. “Elle souhaitait mettre le bâtiment en location. Pour que cela ne devienne pas n’importe quoi ou pour ne pas risquer que les lieux soient laissés à l’abandon, nous avions signé une convention pour une location annuelle du bâtiment. Dans le même temps, l’appel à projets était lancé et nous introduisions un dossier.” C’est finalement l’ONE qui occupera une partie du bâtiment afin d’y organiser ses consultations.

“L’ONE occupait auparavant une salle dans notre crèche mais nous en avions besoin. Depuis, l’office louait un bâtiment le long de la route d’Ath mais ce n’était pas des plus pratiques. C’est donc une bonne nouvelle pour les familles. ” Dans la salle des pas perdus, c’est un guichet touristique qui sera installé. “On n’a pas vocation à assumer le rôle de la SNCB mais si l’on peut apporter quelques renseignements aux citoyens, c’est une bonne chose. ”

Un espace de coworking sera également réservé. “Le quartier de la gare est en plein développement. Il y a de nouvelles habitations et de nouveaux appartements en construction, un studio de danse, un centre médical,… Ça bouge pas mal et le but recherché de l’appel à projets est justement de renforcer les offres de services en zone rurale. ” Un objectif pleinement rempli avec ce projet qui pourrait devenir concret d’ici la fin de l’année.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be