Dour : les compétences des trois conseillers communaux devenus indépendants redistribuées

Les présidences du centre culturel, du Belvédère et du centre sportif sont notamment à attribuer.

Florian Ducobu
Dour: l'hôtel de ville.
Les compétences seront redistribuées ce jeudi et confirmées samedi par le conseil d'administration.

Le changement de majorité à Dour continue d’avoir des conséquences sur les attributions des différents échevins et conseillers communaux. Alors que les échevins ont déjà été fixés sur leur sort, les conseillers attendent encore de savoir qui va reprendre les compétences attribuées précédemment à Emilie Rioda, Catia Pompilii et Roméo Delcroix, désormais devenus conseillers indépendants. Le conseil communal de ce jeudi se penchera sur ces futures désignations. Le conseil d’administration sera ensuite chargé d’accepter ou nom ces nouvelles attributions.

Bien que ces désignations ne soient pas encore officielles, des premiers échos en disent plus sur l’identité des conseillers communaux qui récupéreront les compétences, laissées sans attribution par les trois nouveaux conseillers indépendants.

Au niveau de la présidence du centre sportif, il semblerait qu’Isabelle Delhaye (Dour Demain) en reprendra les rênes. Elle sera accompagnée d’Eric Morelle (Votre Dour) en tant que vice-président. Ces attributions auraient tout leur sens tant Isabelle Delhaye est impliquée dans la vie de Dour Sports et Eric Morelle dans celle de l’organisation de courses sur l’entité. Les deux conseillers possèdent donc des compétences en la matière, intéressantes à mettre en avant dans le cadre de ces attributions.

Au niveau du Centre Culturel, Fabian Ruelle (Votre Dour) fait office de candidat principal à l’obtention du rôle de président. Le Belvédère changerait, lui, complètement de présidence. Marcel De Raijmaeker (Dour Demain) en deviendrait le président. Notamment actif dans le collectif des Francs Gaulois, le conseiller communal ajouterait ainsi une corde à son arc. Son vice-président ne serait autre qu’Antoine Cauchies (Votre Dour).

Ces premiers bruits de couloirs seront bien entendu à confirmer dans les prochains jours. Une partie des réponses seront données ce jeudi lors du conseil communal avant d’être confirmées ce samedi au sein du conseil d’administration.

Pour rappel, Catia Pompilii, Emilie Rioda et Roméo Delcroix avaient pu annoncer leur départ en tant que conseillers indépendants lors du vote de la motion de méfiance au conseil communal. “J’ai pris la décision de siéger en tant qu’indépendante car je ne suis pas en phase avec ce qu’il se passe”, indiquait Emilie Rioda. “J’estime que les personnes sont jugées pour leur utilité plutôt que par leur personne et leur travail. Pour ces raisons, j’ai donc décidé de quitter le groupe politique Dour Demain. Je remercie tout de même tous les membres du parti pour leur soutien.

Catia Pompilii avait également décidé de s’exprimer. “Mon état de santé ne me permet pas de continuer vu les tensions actuelles. L’énergie que cela me demande, je dois la consacrer à ma guérison et je dois prendre un peu de recul, même si pendant mes traitements, j’ai toujours, au maximum, essayé d’être là pour que le quorum soit atteint”, expliquait-elle. “On me demande de me positionner, alors, avant toute chose, je tiens à dire que depuis le départ de ma mandature, je me suis engagée en politique pour Dour pour nos concitoyens dourois ! Et je suis conseillère communale grâce à la confiance qu’ils m’ont apportée. J’ai pris une décision en toute intégrité, en mon âme et conscience, sans être influencée et en respectant mes convictions et ma santé.

Enfin, le conseiller communal, Roméo Delcroix, avait également exprimé ses intentions de siéger en tant qu’indépendant tout en comparant sa décision à celle d’un divorce.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...