100 000 personnes ont visité SparkOh ! en 2022 : c’est bien, mais moins qu’en 2019

Le Parc retrouve des couleurs après la crise mais les chiffres restent malgré tout moins bon qu’auparavant.

La fréquentation de SparkOh! repart  à la hausse.
La fréquentation de SparkOh! repart à la hausse. ©D.R.

On est encore loin du retour à la fréquentation d’avant-crise mais la situation s’améliore et l’espoir est permis. SparkOh ! vient en effet de communiquer les chiffres de fréquentation pour l’année écoulée. En 2022 ? ce sont donc quelque 100 000 personnes qui ont franchi les portes du parc scientifique. Après deux années qualifiées de morose, compte tenu de la crise sanitaire, la direction y voit un résultat positif et prometteur pour 2023.

Il faut écrire que les derniers congés scolaires ont boosté les chiffres. Lors des congés d’automne, la fréquentation a connu un boom de 31 % tandis que lors des congés d’hiver, ce boom était de 28 % en comparaison avec l’année 2019. De bons résultats, donc, mais qui ne permettent pas de revenir à la situation de 2019. En 2022, la fréquentation reste à la baisse (-15 %). "Ce moins bon résultat d’avant crise est dû, d’une part, à la météo”, explique-t-on du côté de SparkOh !

“L’été caniculaire à 50 % de notre capacité a fortement influencé notre résultat général. D’autre part, la crise énergétique nous a contraints à fermer quatre semaines cette fin d’année 2022 afin de réaliser des économies (+40 % des coûts). Enfin, la crise post-Covid a eu également son effet puisque nous n’avons pu recevoir de public scolaire en début d’année durant plusieurs semaines et nos salles n’ont pu accueillir des évènements qu’à partir de mars 2022. ”

Des éléments sur lesquels la direction n’avait que peu d’emprise, mais qui n’ont pas pour autant fait plonger les finances du parc dans le rouge. “SparkOh ! affiche un résultat très positif de + 40 % en termes de chiffres d’affaires, dû entre autres à la disparition de toute une série de promotions inadaptées, à une diversification du type de publics ainsi qu’à l’augmentation des tarifs et à leur uniformisation.”

L’enjeu réside aujourd’hui en la capacité à maintenir ou à améliorer encore la fréquentation des lieux et à attirer les publics, tant scolaires que particuliers. Pour ce faire, les équipes miseront sur le printemps des sciences en mars prochain, le concours Robotix’s en avril, une nouvelle exposition dédiée aux mathématiques à l’attention des 3-6 ans en juillet ou encore la nuit des étoiles en août. À ce programme s’ajouteront encore des activités et animations ponctuelles, notamment pour les écoles.

Ainsi, fin janvier, le public scolaire profitera d’une journée thématique pour découvrir les coulisses de son assiette : robotique, technologie, développement durable, logistique et hygiène sont notamment au programme. Les élèves du secondaire partiront à la découverte des métiers et compétences dans le secteur de l’industrie alimentaire lors d’une journée d’animations pédagogiques encadrées, en partenariat avec ALIMENTO.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be