Quiévrain : Infecté depuis plus de quatre mois par des puces de parquet, le logement d’Ophélie vient d’être jugé inhabitable

Une bonne nouvelle pour la Quiévrainoise qui a entrepris des actions judiciaires à l’encontre de son propriétaire.

Florian Ducobu
L’heure est au soulagement pour Ophélie dont son logement, envahi de puces de parquet, vient d’être jugé inhabitable par les experts de la Région wallonne. Une décision synonyme de victoire pour la Quiévrainoise...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité