Budget 2023 : 7 millions d’euros d’investissements prévus à Quiévrain

Plusieurs subsides permettront de mettre en place les projets les plus coûteux.

Florian Ducobu
La commune de Quiévrain a présenté son budget 2023 lors du conseil communal de ce mardi.
La commune de Quiévrain a présenté son budget 2023 lors du conseil communal de ce mardi. ©F.D.

Comme chaque année, la commune de Quiévrain s’est attelée à l’élaboration de son budget… non sans peine. Bien que la crise sanitaire soit terminée, elle fait désormais place à une crise énergétique impactant d’autant plus le budget communal. Plusieurs projets sont tout de même prévus pour cette nouvelle année dont beaucoup sont des reports de l’année précédente. Un boni global de 420 000 euros est prévu pour l’année 2023.

La première bonne nouvelle pour la commune de Quiévrain se trouve dans l’approbation du gouvernement wallon de leur plan de gestion. “Malgré un budget 2022 à l’équilibre et un projet de budget 2023 dégageant un boni, le CRAC nous a fortement conseillé d’adhérer à la centrale d’achat ayant pour objet l’octroi de crédits aux communes dans le cadre du plan Oxygène”, indique Pierre Tromont, échevin des Finances à Quiévrain.

La commune de Quiévrain aura bien besoin du Plan Oxygène tant ses dépenses vont augmenter en 2023. Au niveau des dépenses du personnel, une augmentation de 14,28 % survient par rapport à l’exercice précédent. 4 676 000 euros sont ainsi prévus à cet effet. Cette différence importante s’explique par les cinq indexations de salaire survenues en 2022 et les deux autres prévues pour cette année. Un subside d’1,3 millions d’euros permettra d’alléger légèrement la charge communale.

L’augmentation des coûts de l’énergie se fait ressentir dans les dépenses de fonctionnement qui augmentent de 382 000 euros. L’augmentation la plus significative se situe dans les dépenses de transfert, augmentant de plus de 800 000 euros. Cette augmentation est liée aux dotations des entités consolidées (CPAS, zone de secours, police). La dette s’élève quant à elle à 1,7 million d’euros soit 354 000 euros de plus que l’année précédente. Malgré tout, le service ordinaire garde un boni de 420 000 euros à l’exercice propre.

Au niveau de l’extraordinaire, des investissements sont prévus pour environ 7 millions d’euros en 2023. “Parmi eux, il y a des projets inscrits aux budgets antérieurs et qui doivent être à nouveau inscrits”, commente Pierre Tromont. “Ces derniers n’ont pas pu aboutir en 2022 en raison de l’augmentation des prix des matériaux notamment. Les projets entamés précédemment se retrouvent donc plus coûteux que prévu et ne peuvent donc plus voir le jour. À titre d’exemple, les travaux de la place du ballodrome, dans le cadre de la rénovation urbaine, sont nettement plus chers que prévu. Le dossier a donc dû repartir à la Région wallonne afin de recalculer les subsides.

Concrètement, les dépenses les plus importantes sont prévues pour l’aménagement de la place du Ballodrome, l’extension de l’école d’Audregnies et pour la rénovation énergétique du Centre d’Animation. De nombreux subsides interviendront également pour alléger la charge commune. La commune obtiendra ainsi 500 000 euros de subside pour la rénovation de la place de Baisieux, 180 000 pour la liaison cyclo-piétonne Angre-Baisieux, 700 000 euros pour la place du Ballodrome et 1,2 million pour l’extension de l’école d’Audregnies.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Ainsi, au budget 2023, plus aucune dépense n’est prévue pour la crise sanitaire. Elle fait désormais place à la crise énergétique qui impacte largement nos finances. Au niveau extraordinaire, ce budget sonne comme un budget sérieux et ambitieux qui mobilise toutes les sources de financement possibles”, conclut Pierre Tromont.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be