La victime s'est constituée partie civile, a indiqué vendredi le parquet de Mons.

Une dispute de voisinage à Roisin (Honnelles) avait mal tourné, le 16 janvier, quand un protagoniste avait été atteint au niveau des mollets par un tir de chevrotine de son voisin. Caldy Denis, un sportif bien connu de la région, a été opéré et devra rester à l'hôpital pendant plusieurs semaines. Le sportif s'est constituée partie civile et le dossier a été mis à l'instruction, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Mons.

Le tireur, un septuagénaire, avait été privé de liberté après les faits et auditionné avant d'être relaxé. Le parquet avait, par ailleurs, indiqué que le contexte du conflit entre les deux voisins était bien connu des services de police. La responsabilité serait partagée dans le chef des deux protagonistes. Le fusil utilisé par le tireur n'était pas détenu légalement et avait été saisi.