La troisième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut a confirmé, mercredi, une peine de 37 mois de prison avec sursis, prononcée par le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, contre Maja Memeti. Celle-ci est actuellement détenue préventivement pour meurtre et incendie, faits commis à Boussu en février 2021. 

Maja Memeti a été placée sous mandat d'arrêt le 5 février 2021, soupçonnée d'avoir tué sa voisine Béatrice Bombled, dont le corps a été retrouvé dans l'incendie de sa maison quelques heures plus tôt. L'autopsie du corps a mis en évidence des traces de coups à la tête, probablement des coups de marteau. La victime avait déposé une plainte contre sa voisine Maja, pour vol. Le 12 septembre 2020, Maja avait dérobé la carte bancaire de Béatrice et avait effectué un retrait de 200 euros.

D'autres faits étaient reprochés à Maja, notamment des vols, en septembre 2018, au Carrefour des Grands prés pour une valeur de plus de 1.700 euros. Elle était aussi poursuivie pour d'autres vols et tentatives de vol commis ainsi que pour des outrages envers les forces de l'ordre. Le 5 décembre 2020, elle a tenté d'arracher un sac à main au préjudice d'une cliente du Lidl de Boussu, laquelle a été aspergée au moyen d'une bombe de laque.

Le ministère public avait fait appel et avait demandé une peine ferme. La cour n'a pas suivi cette demande. Le dossier meurtre est encore au stade de la procédure.