Borinage

11 retraits de permis ont été ordonnés.

Une fois n’est pas coutume, le service circulation de la zone de police boraine était de sortie ce week-end. Comme toujours, les objectifs restent les mêmes : rappeler à l’ordre les usagers qui font preuve de comportements dangereux derrière le volant et les sensibiliser une nouvelle fois. Dans la nuit de samedi à dimanche, ce sont donc huit policiers qui étaient engagés dans une opération principalement ciblée contre la conduite sous influence de boissons et/ou de produits stupéfiants.

Entre 20h30 et 4 heures du matin, ce sont donc 121 véhicules et 129 personnes qui ont été contrôlées. Tous les conducteurs ont été soumis au test d’haleine. 95 étaient « safe », 14 étaient « en alerte » et 12 étaient positifs au premier test. Il résulte ainsi des tests d’alcoolémie un retrait immédiat du permis de conduire pour une durée de 15 jours, 11 retraits pour 6 heures et 14 pour une durée de trois heures.

11 personnes ont également été soumises au test salivaire dans un objectif de recherche de produits stupéfiants. Une personne a été emmenée vers l’hôpital pour une recherche de drogues dans le sang. Ces tests ont débouché sur 11 retraits de permis de conduire pour une durée de 15 jours. Au total, ce sont donc 37 personnes qui conduisant sous influence. Preuve que ce genre de contrôles reste bien nécessaire.

Par ailleurs, les policiers ont aussi dressé 47 PV de roulage. Cinq véhicules ont été saisis : trois pour défauts d’assurances et deux pour non-respect des conditions de la licence d’apprentissage. Enfin, un PV pour détention de produits stupéfiants a été rédigé.