Si vous vous apprêtiez à prendre un bus TEC ce vendredi, dans la région du Borinage, armez vous de patience. Depuis ce matin, le réseau TEC du Borinage est fortement perturbé. La raison ? Une grève spontanée des services de l'opérateur de transport dans la région.

Le service communication nous confirme que certaines lignes ont d'ailleurs été supprimées pour la journée, comme la ligne 1 qui traverse Wasmes, Frameries et Saint Ghislain. Parmi les plus perturbées, les lignes 2, 4, 25 et 96. Vous trouverez l'ensemble des parcours impactés sur le site de la TEC.

Si plusieurs services TEC sont en grève, c'est en réaction à l'agression d'un chauffeur ce jeudi soir, aux alentours de 20h30. Alors que le conducteur était en service, plusieurs individus lui ont porté des coups. La police a été appelée sur place, mais les auteurs avaient déjà pris la fuite. La zone de police boraine confirme qu'une enquête est en cours pour déterminer les raisons de cette agression ainsi que pour identifier les suspects. Une attaque qui a laissé ses collègues sous le choc. L'agression fait écho à celle d'un chauffeur TEC du réseau de La Louvière, cette fois-ci. Ce dernier a aussi été roué de coups en rentrant au dépôt. Il aurait été frappé au visage.

À l'heure à laquelle nous écrivons ces lignes, la durée de cette grève dans la région du Borinage est encore indéterminée. L'évolution de la situation devrait être communiquée dans la journée par l'opérateur de transport wallon.