Ce week-end, trop de citoyens n'ont pas respecté les mesures de confinement.

Ce week-end, les zones de police de la région ont été fortement sollicitées pour rappeler à l’ordre et verbaliser des citoyens visiblement peu responsables. La météo printanière a en effet poussé nombre d’entre eux à sortir pour profiter d’une balade au grand air. S’il est toujours possible de faire du sport et de sortir à proximité immédiate de son domicile, certains n’ont pas hésité à prendre leur véhicule pour se rendre dans les parcs ou dans les bois, ne respectant pas les mesures de confinement et les interdictions de rassemblement.

Ce qui a notamment poussé la zone de police boraine à réagir. Ce lundi, le chef de corps de la zone, Jean-Marc Delrot, a pris contact avec les bourgmestres de Saint-Ghislain, Frameries, Boussu, Colfontaine et Quaregnon afin qu’un arrêté soit pris en vue de fermer au public tous les parcs publics. "Nous avons malheureusement, constaté une forte fréquentation des parcs communaux ce week-end et donc un non-respect des mesures annoncées par le Conseil National de Sécurité", regrette-t-on du côté de la zone de police boraine.

À titre d’exemple, des matches de football ont ainsi été organisés sur le territoire de Colfontaine, des jeunes jouaient à la pétanque du côté de Quaregnon. "Les patrouilles ont constaté que les distances de sécurité n’étaient pas respectées. Ce dimanche, ce sont 34 PV pour non-respect des mesures de confinement qui ont été dressés. La fermeture des parcs devrait nous aider dans nos missions de contrôles. Il ne nous est pas possible d’être partout même si nous faisons de notre mieux."

Au total, trois patrouilles par commune (soit 15 équipes au total) sont spécifiquement mobilisées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. "Nous recevons une multitude de mails pour signaler des rassemblements. Nous en comptons une cinquantaine par jour environ." La police envoie systématiquement une patrouille sur place afin de vérifier et d’éventuellement prendre des mesures. Notons encore que la phase de prévention est terminée. Désormais, toute personne ne respectant pas les règles est verbalisée.

Rappelons encore que la pratique du sport n'est permise qu'aux alentours du domicile. il n'est donc pas permis de prendre son véhicule pour se rendre dans un parc ou un bois. Seuls les déplacements indispensables sont autorisés.