De 9 faits répertoriés en 2017, on en dénombre déjà 17 sur les onze premiers mois de 2019.

"C'est presque devenu une tradition!" Impossible de contredire la zone de police boraine lorsqu'elle introduit sa présentation pour sa campagne de prévention des vols à main armée dans les commerces. En effet, chaque année, la police boraine ne lésine pas sur les moyens pour tenter de toucher les commerçants sur cette problématique malheureusement bien réelle : les vols à mains armée pendant les fêtes de fin d'année. "Cette période est propice à de tels faits car les magasins sont fréquentés par de nombreuses personnes en quête des cadeaux à glisser sous le sapin. L’affluence est forte et beaucoup d’argent circule", confie la police boraine.

Cette année, c'est un document richement illustré et reprenant une kyrielle de conseils avisés qui sera distribué aux principaux concernés, les commerçants des entités boraines, Boussu, Colfontaine, Frameries, Quaregnon et Saint-Ghislain. Il est ainsi conseillé de surveiller les agissements suspects, d'éclairer suffisamment le magasin, de privilégier les paiements par cartes, de mettre en place des mesures de sécurité ou encore d'éviter qu'un employé ne reste seul, surtout lors de la fermeture.

Force est de constater que, malgré l'aspect répétitif de l'action et des conseils qui y sont distillés, cette campagne reste essentielle. Les vols à main armée sont malheureusement en recrudescence. De 9 faits répertoriés en 2017, on en dénombre déjà 17 sur les onze premiers mois de 2019. "Bien entendu notre action ne se limite pas à ce document. Des patrouilles visibles mais également plus discrètes, menées par des policiers en civil, sont également prévues en cette fin d'année. Que ce soit à travers cette campagne de sécurisation des commerces, la campagne BOB ou notre présence accrue sur le terrain, nos policiers mettent tout en œuvre pour que chacun puisse profiter sereinement des fêtes de fin d’année."