Le trafic, qui s'est déroulé dans le Borinage, a été démantelé en novembre 2018.

La dixième chambre correctionnelle du Hainaut, division de Mons, a condamné mercredi quatre hommes poursuivis pour transport et vente de cocaïne et de marijuana. S.D écope de trois ans avec sursis probatoire de cinq ans et 24.000 euros d'amende. S.B est condamné à une peine de 18 mois avec sursis probatoire de cinq ans. M.M écope de deux ans avec sursis probatoire de trois ans alors que G.U est condamné à une peine de six mois avec sursis de deux ans. Une femme a été acquittée.

Le trafic, qui s'est déroulé dans le Borinage, a été démantelé en novembre 2018 après une enquête pour des coups et blessures. Interrogé par un juge d'instruction, G.U a déclaré qu'il était impliqué dans un trafic de stupéfiants. Il louait des voitures pour un certain "Marco", identifié comme étant S.D. Chez S.D, lors d'une perquisition, les policiers ont retrouvé 12.335 euros, du matériel et de la drogue cachée un peu partout dans la maison. Il a déclaré que cet argent était un gain du casino.

Marco, qui n'avait pas de permis de conduire, demandait aux autres de louer des véhicules pour assurer le trafic. S.B., de Colfontaine, était récidiviste. Il avait écopé d'une peine de 18 mois de prison avec sursis de trois ans devant le tribunal correctionnel du Hainaut à Mons, le 17 juillet 2018, pour vente de cocaïne et d'héroïne.