Les agents de la zone de police boraine en ont encore vu de belles samedi dernier, lors de différents contrôles routiers opérés sur les communes du territoire de la zone. Avec, pour commencer, un cas d'école de l'inconscience: une femme a été contrôlée en conduisant avec son enfant âgé de 10 ans, debout, à l'avant de la voiture.

Ce dernier n'avait pas de place pour s'assoir. En effet, la mère a trouvé plus judicieux de placer ses courses sur les sièges auto plutôt que son fils, qui s'est retrouvé coincé en position verticale entre le tableau de bord et le siège passager. De plus la dame ne portait pas sa ceinture et n'était en possession ni de son permis de conduire, ni de sa carte d'identité. L'inconsciente a été verbalisée pour l'ensemble des infractions constatées.

Outre ce cas ahurissant, d'autres infractions, plus "classiques", ont été constatées. Un homme a été contrôlé pour conduite sous influence, dont l'imprégnation alcoolique était telle qu'elle lui a valu un retrait immédiat de son permis de conduire pour une durée de 15 jours. L'ivrogne sera rapidement invité à expliquer son comportement au tribunal.

D'autres contrôles ont ensuite débouché sur une conductrice et un conducteur qui a écopé d'une retenue du permis de conduite pour une période de 6h pour conduite sous influence d'alcool.

Côté "stups", un véhicule à bord duquel se trouvaient deux personnes a été contrôlé. Le conducteur était sous influence de stupéfiants et 19 grammes de cocaïne, d'une balance de précision et d'une importante somme d'argent ont été retrouvés dans le véhicule, en défaut d'assurance et de contrôle technique. Les 2 individus ont été arrêtés et auditionnés.