C’est une excellente nouvelle pour les cyclistes. La commune de Boussu vient en effet d’annoncer le lancement prochain de deux chantiers de mobilité douce. Pour le collège communal, il s’agit de continuer à favoriser "un mode de déplacement en vogue depuis les différents confinements", puisque les ventes de vélo ont explosé et que les circuits cyclistes locaux, notamment via le RAVeL, connaissent une hausse sensible du trafic.

Le premier projet sera mené à la rue Saint-Antoine, à Boussu-Bois. "Il consistera en la création d’une piste cyclable en hydrocarboné avec une liaison au RAVeL tout proche. Le marquage routier de la piste et de la traversée cyclables est au programme", explique le bourgmestre, Jean-Claude Debiève (PS). Les travaux débuteront ce 7 juin et devraient s’étaler sur une période estimée de 50 jours ouvrables.

L'autre dossier de mobilité douce se situe dans le prolongement de la rue du Calvaire, à Boussu. "Il est au stade de la vérification administrative avant de pouvoir être attribué", précise encore le maïeur. "La création d'une piste cyclable en hydrocarboné, avec une liaison au RAVeL, et le marquage routier de la piste cyclable et de la traversée cyclables sont prévus." Ces travaux devraient quant à eux être lancés dans les prochaines semaines.

Ces deux chantiers favoriseront la sécurité et le confort des cyclistes locaux et de transit.