Borinage

Des retards d’exécution dans la finition de la deuxième phase sont à constater.

Depuis le 8 avril dernier, un vaste chantier s’est installé dans le centre-ville de Boussu. Le Service public de Wallonie mène en effet des travaux de rénovation sur le rond-point et les îlots de la place, abîmés par le temps mais aussi et surtout par le passage de poids lourds et de bus. Malheureusement, et comme souvent dans ce genre de dossier, des retards sont à déplorer.

Il faudra encore attendre quelques jours, soit vendredi, pour que la circulation soit rétablie et que les engins quittent le chantier. « Le chantier était prévu en deux phases. La première, relative à la réparation des îlots et du rond-point, a été terminée dans les délais. La phase deux, qui consiste en la démolition du revêtement hydrocarboné autour du rond-point et des rues adjacentes et en la pose d’un nouveau revêtement est en cours », explique-t-on du côté de l’administration communale.

© DR

Cette dernière n’est pas à la manœuvre mais ajoute que des retards d’exécution dans la finition de la phase deux sont à constater. « Le rond-point ne sera rouvert qu’à partir du vendredi 26 avril. En attendant la réouverture à la circulation vers la place de Boussu, des déviations restent de mise. » Dans le centre de Boussu, pour la circulation locale, une déviation est mise en place afin de contourner la Place de Boussu. Les commerces et le parking de la place de Boussu restent accessibles.

Afin de fluidifier le trafic, la rue Delmée Renard a été mise en sens unique et le restera jusque la fin des travaux. Enfin, pour la circulation de transit et du charroi de plus de 3,5 tonnes, une déviation est mise en place. En venant d’Hornu vers Dour et Quiévrain via la rue de Valenciennes, l’avenue Ducobu et l’axiale boraine, en venant de Dour vers Saint-Ghislain et Hornu via l’axiale boraine, l’avenue Ducobu et la rue de Valenciennes et venant de Quiévrain vers Saint-Ghislain et Hornu, via la rue Neuve, l’axiale boraine, l’avenue Ducobu et la rue de Valenciennes.

Pour rappel, la commune avait, sur base des informations communiquées par le SPW, annoncé une réouverture du rond-point dans la soirée du jeudi 18 avril dernier. Les contretemps avaient pris de court plusieurs automobilistes mais aussi les commerçants, qui espéraient que leurs établissements soient à nouveau accessibles aisément.