La commune de Boussu soutient une fois de plus les commerçants des secteurs de l’Horeca et des métiers de contact de l'entité. Elle a en effet décidé de prolonger la période de demandes d'octroi de la prime de 1500 euros à destination de ces secteurs en difficulté. Lors du Conseil communal du 22 février dernier, la date du 31 mars avait été choisie comme limite pour transmettre les demandes d'aide à la commune. Finalement, le Conseil du 29 mars a décidé de repousser cette date limite au 30 avril minuit afin de leur laisser le temps d'entreprendre les démarches nécessaires.

Pour se voir octroyer cette prime de 1500 euros certaines conditions doivent être respectées. "Le demandeur doit être une entreprise, une personne physique ou une association ayant déjà bénéficié de la prime communale de la première phase", explique Jean-Claude Debiève, bourgmestre de Boussu. "Les entreprises et les indépendants en situation de faillite, dissolution ou liquidation ne sont pas concernés par l’octroi de cette prime."

Le formulaire de demande est disponible sur le site de la commune de Boussu : www.boussu.be. Le bénéficiaire de la prime devra dûment le compléter et le transmettre par e-mail, accompagnés des pièces justificatives, à l’adresse covid@boussu.be avant le 30 avril.

A noter que la commune de Boussu avait déjà agi en faveur des commerçants de l’Horeca, en janvier dernier, en les exemptant de certaines taxes et redevances. Les ambulants et les forains étaient également concernés par cette aide. La prime de 1500 euros est venue s'ajouter à cette première aide par la suite.