Borinage

Des contrôles du site et aux abords sont prévus.

Avec plusieurs milliers de festivaliers attendus à partir de ce vendredi et jusqu’à dimanche à deux pas du château de Boussu, les gros moyens sont déployés afin que le Summer Music Festival, huitième du nom, se déroule sans encombre. Du côté de la zone de police boraine, le dispositif est prêt. Ce sont ainsi des dizaines de policiers qui seront mobilisés tout le week-end.

En journée, les effectifs seront moins importants mais pas insuffisants pour autant. Vendredi, huit policiers de proximité seront mobilisés. Samedi et dimanche, on pourra compter sur la présence de huit policiers de proximité, de cinq policiers en maintien d’ordre et de deux policiers en civil. Chaque soir, ces équipes seront renforcées.

La zone de police a ainsi prévu de placer six policiers du service circulation routière aux abords du site. Ceux-ci se concentreront sur les contrôles des conducteurs et permettront de détecter les conduites sous influence d’alcool ou de produits stupéfiants. 14 policiers en civil assureront une surveillance accrue du site avec pour objectif principal la lutte conter la consommation et la vente de stupéfiants.

La zone locale pourra également compter sur la présence de huit cavaliers de la police fédérale et de deux maîtres-chiens. Un drone survolera par ailleurs la foule afin d’offrir une vue d’ensemble aux équipes. Un bon moyen également de s’assurer du bon respect des ordonnances de police qui réduisent les possibilités de circulation et de stationnement. Enfin, deux sections de maintien d’ordre, soit 16 policiers de réserve, pourraient être appelées en cas de besoin.

Chaque festivalier sera fouillé par le service sécurité du festival. Il sera par ailleurs interdit d’entrer sur le site avec des sacs à dos, des bouteilles en verre, des boissons, des armes, etc. Toujours à l’initiative de l’organisation, des mesures sont prises afin de permettre aux festivaliers de rentrer en toute sécurité à domicile : des fontaines d’eau sont mises gratuitement à leur disposition. Des actions de sensibilisation à la sécurité routière via l’AWSR et la Bande à Bob seront proposées.

Enfin, le covoiturage via ComOn et CoEvent ainsi que la vente de chèques taxi backsage seront encouragés sur place.